AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Le forum reprend du service !
Nous aurons bien besoin de vous pour le faire tourner à nouveau.

Un évent est en cours de préparation. Si je vous dis "magie" ...?

Un recensement est en cours pour les anciens :
ici

Partagez | 
 

 "Que personne ne me dérange ...!!!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Mer 18 Aoû - 20:43

Suzuran s'était assise tranquillement à son bureau. Installée confortablement dans ce grand fauteuil, « le » livre ouvert devant elle, Suzuran la réfléchie s'était perdue dans ses pensées. C'était quelque chose qui ne lui arrivait que rarement, lorsqu'elle était fatiguée, aujourd'hui était donc propice. C'était d'ailleurs la raison de son tourment : pourquoi une telle fatigue? Elle s'était couchée tôt, s'était endormie très rapidement; le réveil avait été assez tardif, et la nuit bonne, bien qu'un rêve étrange. Un … un Ange?

- Ne dis pas de bêtise, Suzuran Omamori ….

La jeune fille secoua la tête et se replongea dans le livre. Toutes ces formules, toutes plus incompréhensibles les unes que les autres … Suzuran les lisait, les relisait, et pourtant n'arrivait pas à trouver un sens à chacune. Elle griffonnait sur du papier des lignes et des lignes d'hypothèses, qu'elle finissait par barrer, froisser, déchirer.

Elle ne souhaitait plus se lancer dans une incantation dont elle ignorait les conséquences. Il fallait réfléchir, réfléchir, et réfléchir encore ! La jeune fille, agacée, passa sa main dans ses cheveux et se les tira en soupirant lorsque trois petits coups retentirent contre la porte.


- NON !

Elle avait perdu son sang froid et s'était levée, tout en répétant frénétiquement, puis se calma en se tirant de nouveau les cheveux. Elle était à bout de nerf … déjà.

- Qui est-ce? demanda-t'elle alors en s'approchant de nouveau de la porte.

Elle espérait que personne, derrière la porte, ne l'ait entendu crier ainsi. Ici, ça devait déjà être fait : Kensaku, constamment près d'elle et présentement dans la pièce d'à côté, n'avait pas du le manquer. Se concentrant pour reprendre son calme, Suzuran ferma le loquet de la porte à distance.


[Court mais j'ai du faire vite, désolée!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Xyphora Tenshi
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 29
Date d'inscription : 16/08/2010
Localisation : Suivant Mademoiselle Suzuran comme son ombre, sans être vue
MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Mer 18 Aoû - 21:46

[Pas de problème. Moi, je vais puiser mon inspiration de mon histoire, pour commencer. Après on verra. Si tu avais fini le RP avec Kensa’, tu aurais peut-être pu mieux développer.]


J’errai dans les rues désertes sans but. Je repensai à tout ce qui s’était passé quelques jours plus tôt : j’étais arrivée dans ce monde étrange, en construction, sous un ciel constamment gris. J’étais alors tombée sur ce groupe de personnes agenouillées devant les Créatrices. Pour une raison que j’ignorais, je m’étais alors sentie poussée à les aider, mais je les avais perdues de vue immédiatement après. J’avais bien entendu parler d’un immeuble appartenant à ces deux filles, mais je ne l’avais pour l’instant encore pas trouvé. Comment avais-je bien pu faire pour perdre de vue un groupe si important ?

J’avais également passé chaque nuit dans une ruelle, me réchauffant du mieux que je pouvais. Je n’avais rencontré personne, ce qui m’avait quelque peu déprimé. A présent que le jour était levé, je devais à tout prix retrouver les Créatrices, notamment la dénommée Suzuran Omamori, qui m’intéressait particulièrement. De plus, je me sentais bizarre depuis mon arrivée dans cette ville, comme si mon corps changeait. Si je voulais avoir des réponses à mes questions, je devais retrouver les Créatrices.

Plongée dans mes pensées, je me retrouvai devant un immeuble, pas très grand, situé au milieu de la ville. Il s’agissait du seul encore debout, ce qui me surprit. J’y entrai et pris une porte au hasard, puis une autre. Et voilà que je me retrouvais dans un bureau. J’avais la sensation d’être au bon endroit pour rencontrer les Créatrices, mais la chance me ferait-elle tomber sur Mlle Suzuran ?

Je pris mon courage à deux mains et frappai timidement trois coups à la porte qui se présentait devant moi.

- NON !

Ce cri me surprit mais j’attendis calmement. Il s’agissait indéniablement d’une des Créatrices. Je ne devais pas faire marche arrière, bien qu’elle semblât de fort mauvaise humeur.

- Qui est-ce ?

J’entendis des pas se rapprocher de la porte. Lentement et avec autant de douceur que possible, je répondis :

- Je me nomme Xyphora Tenshi. Je suis arrivée dans ce monde par hasard, mais j’aimerais me placer sous le commandement des Créatrices, afin de les aider.

Je me tus, préférant être brève. Après quelques secondes d’attente et un long soupir provenant de l’autre côté de la porte, celle-ci finit par s’ouvrir. La première chose que je vis fut une chevelure dorée, puis deux yeux d’un vert magnifique.

- Mademoiselle Suzuran… murmurai-je.

J’étais heureuse d’être tombée sur elle, mais accepterait-elle de m’aider et de me prendre à son service ? Répondrait-elle également à mes questions ? Je l’ignorais. Je souris un peu puis m’agenouillai humblement devant elle, afin de lui prouver ma soumission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aelitasakura.skyrock.com/
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Ven 20 Aoû - 17:18

Debout devant la jeune fille, Suzuran sentait l'agacement de son bras droit enfermé derrière la porte, semblant tourner comme une bête en cage, aussi lui fit elle passer un message télépathique pour l'apaiser, « calme toi », et elle lui donna la sensation qu'une main se posait doucement sur son épaule pour le rassurer. Ainsi plus tranquille elle-même car ne sentant plus les ondes négatives autour d'elle, Suzuran pouvait s'occuper pleinement de Xyphora Tenshi.

-Pas de ça avec moi, dit-elle lorsqu'elle vit la jeune elfe s'agenouiller devant elle.

Elle lui fit signe de se relever promptement et la fit entrer, passant derrière elle; elle n'était pas encore assez calme pour lire dans ses pensées et connaître ses véritables intentions. Une chose était sure : si elle mentait, c'étaient d'autres cris que ceux de sa maîtresse que Kensaku entendrait …

Un sourire sadique s'afficha sur le visage de l'Impératrice lors que, ayant indiqué un siège à Xyphora, elle s'installait dans le sien, bien plus imposant, derrière le bureau.

Son premier réflexe fut de fermer le livre et de le mettre sur ses genoux, puis elle planta ses émeraudes dans les yeux de l'elfe.


-Premièrement, mais ce n'est qu'un détail, on m'appelle Mademoiselle Omamori.

Cependant le ton de sa voix indiquait tout le contraire d'un simple détail : l'appeler par son prénom serait pour le fautif synonyme de bien des ennuis …

-Ensuite … pardonne moi de parler ainsi mais … tu t'es réveillée un matin en te disant « je vais me mettre au service des Créatrices »? Ou est-ce simplement parce que tu penses que … ça te laissera la vie sauve?

Suzuran sourit à nouveau. Pensant maintenant à autre chose qu'au livre et à sa complexité, son sang s'était assez refroidi pour qu'elle parvienne à lire dans les pensées de Xyphora … Ce qu'elle fit.

Qu'elle fasse attention à ce qu'elle dise, cette petie impudente … Suzuran lisait en elle comme dans un livre ouvert. Un livre sans implicite, où tout était écrit noir sur blanc … Pas comme cet ignoble livre qui …

Brusquement, Suzuran se leva et le livre tomba. Par la seule force de son esprit, elle le « ramassa » et, obéissant, il alla se ranger dans l'armoire à cadenas, que la jeune fille ferma de la même manière. Elle se rassit et posa les coudes sur son bureau, entremêlant ses doigts.


-Je t'écoute.

Elle avait malheureusement perdu le contact avec l'esprit de Xyphora. Mais elle sentait le mensonge …

Suzuran ne l'écouterait en fait que d'une oreille. Ce livre avait une emprise, une mauvaise influence sur elle, elle en était persuadée. Mais Saya avait placé tant d'espoirs d'expansion, de constructions en elle, qu'elle ne pouvait pas décevoir son amie. Il fallait déchiffrer ces formules, même si cela impliquait l'isolement, la non-nutrition, l'insomnie …

Suzuran ne savait pas pourquoi mais elle avait la désagréable impression qu'elle allait devenir folle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Xyphora Tenshi
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 29
Date d'inscription : 16/08/2010
Localisation : Suivant Mademoiselle Suzuran comme son ombre, sans être vue
MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Ven 20 Aoû - 21:20

Apparemment, mes efforts pour plaire à la Créatrice n’avaient pas porté leurs fruits. Ni elle ni l’homme qui se tenait derrière moi ne semblaient apprécier le fait que je me sois agenouillée.

-Pas de ça avec moi ! me dit-elle.

Elle me fit signe de me relever, ce que je fis. Elle me fit ensuite entrer dans la pièce, me faisant passer devant elle. Dès ce moment, je ne me sentis plus en sécurité. La Créatrice m’avait l’air assez agacée aujourd’hui et ses yeux verts me gênaient, me donnant constamment l’impression qu’elle pouvait lire en moi.

La jeune fille blonde me fit asseoir, puis s’assit dans son propre siège, plutôt imposant. Elle me sourit, mais son sourire avait plus l’air sadique que bienveillant. Qu’importe ! Si elle voulait me tuer, qu’elle y aille. De toute façon, j’étais venue mettre ma vie à son service, alors elle pouvait en disposer comme bon lui semblait.

Je remarquai un livre posé sur le bureau, mais je n’y prêtai pas davantage attention. La Créatrice le vit aussi, le prit, le referma et le
posa sur ses genoux, après quoi elle me regarda attentivement. Ses yeux me dérangeaient vraiment, mais je me dis que mieux valait m’y habituer dès maintenant, puisque je serais peut-être amenée à la servir jusqu’à ma mort.

-Premièrement, mais ce n'est qu'un détail, on m'appelle Mademoiselle Omamori.

Je hochai la tête. Ce serait un détail que je retiendrais, aucun problème. De plus, cela ne semblait pas si insignifiant que cela aux yeux de la jeune fille.

-Ensuite … pardonne moi de parler ainsi mais … tu t'es réveillée un matin en te disant « je vais me mettre au service des Créatrices » ? Ou est-ce simplement parce que tu penses que … ça te laissera la vie sauve ?

Aucun problème face à cette question. Je pourrais y répondre sans problème. Mademoiselle Omamori me sourit, bien que ce ne soit toujours pas un sourire qui fasse chaud au cœur.

J’avais l’étrange sensation d’être scrutée, qu’elle m’observait. Je ne savais pas pourquoi, mais je décidai de passer outre ces sensations et de répondre. Je m’apprêtais à le faire quand, soudain, la Créatrice se leva et le livre tomba par terre. Alors, chose étonnant, le livre se souleva de terre, tout seul, et alla se ranger sagement dans une armoire à cadenas qui se ferma toute seule.

L’air de rien, la jeune fille blonde se rassit, et me dit :

-Je t'écoute.

A en croire son attitude, elle était la cause de ce qui venait de se passer. Elle possédait donc des pouvoirs ! Est-ce que tout le monde ici en possédait également ?

Rapidement, je revins à la réalité. Celle que j’étais venue servir attendait ma réponse. Je ne la décevrais donc pas.

- En fait, je suis arrivée ici il y a quelques jours et vous ai vues, en compagnie de vos serviteurs. Ce jour-là, j’ai décidé de me mettre au service des deux Créatrices. Malheureusement… je vous ai bêtement perdues de vue et depuis je parcours la ville à votre recherche. Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai trouvé cet immeuble. Mais il est vrai que, depuis que je suis arrivée, je me rends compte que c’est peut-être le seul moyen de survivre. Mademoiselle Omamori, je suis venue ici afin de vous vouer ma vie. Faites-en donc ce que vous désirez, quitte à me tuer si je vous suis inutile.

A ces mots, je baissai la tête, attendant la sentence de la Créatrice. Je n’avais pas peur de la mort. Après tout, je l’avais si souvent côtoyée que nous étions comme des connaissances de longue date à présent. Et puis, à quoi bon craindre la mort ? C’était quelque chose d’inutile qui vous privait de tous vos moyens.

Non, à présent, ma vie était entre les mains de cette très belle jeune fille et, quand bien même me tuerait-elle, je serais heureuse d’être venue me mettre à son service. Ce n’était qu’un moyen comme un autre d’essayer de me faire des amis, conformément à la promesse que j’avais faite à mon père de substitution.

La seule chose qui me préoccupait vraiment, cependant, c’était que je sentais que Mademoiselle Omamori était au bord de la crise de nerfs. Personne ne pouvait donc l’aider vraiment dans sa tâche ? Pourquoi tant de stress ? Elle qui était si jeune ! Serait-ce, par hasard, dû à ce livre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aelitasakura.skyrock.com/
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Mer 25 Aoû - 11:00

- En fait, je suis arrivée ici il y a quelques jours et vous ai vues, en compagnie de vos serviteurs. Ce jour-là, j’ai décidé de me mettre au service des deux Créatrices. Malheureusement… je vous ai bêtement perdues de vue et depuis je parcours la ville à votre recherche. Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai trouvé cet immeuble. Mais il est vrai que, depuis que je suis arrivée, je me rends compte que c’est peut-être le seul moyen de survivre. Mademoiselle Omamori, je suis venue ici afin de vous vouer ma vie. Faites-en donc ce que vous désirez, quitte à me tuer si je vous suis inutile.

Elle l'avait écoutée à moitié, comme prévu, mais sa dernière phrase n'était pas tombée dans l'oreille d'une sourde. Suzuran sourit et, de sa voix mielleuse de Créatrice, lui répondit :

- Jamais personne n'est inutile ...

Car en effet, on manquait toujours de quelqu'un à tuer lorsqu'on s'ennuyait, ou d'un petit éclaireur à envoyer à la mort... Just for fun.

- Bien, je suppose que tu peux rester ... Bienvenue parmi les Tourmenteurs.

Il y eut un silence, pendant lequel l'Impératrice scruta Xyphora. Une demie seconde, elle se crut à sa place; car c'était cette insolente qui essayait de la percer.

- Quoi? demanda-t'elle d'une voix gelée.

Elle s'était levée et, essayant de reprendre sa position de dominatrice, la regarda de haut; mais une migraine la prit et elle dût se cramponner à son bureau pour ne pas tomber. Si fatiguée … Quelle heure était-il? Vivement le soir ... Il fallait qu'elle dorme.


- Quel est ton pouvoir? reprit alors Suzuran, le dos tourné pour cacher sa faiblesse et ses yeux fermés, mais toujours sur ses gardes.

Elle déverrouilla, d'une seule pensée, la porte du bureau mitoyen au sien où se trouvait son bras droit, au cas où, puis claqua la langue sur son palais, pour se repérer au son et, sure d'elle, alla se mettre à la fenêtre, condamnée. Elle ne voulait pas voir la lumière du jour tant qu'elle n'avait pas déchiffré plus de formules. Ca lui manquait, il était vrai ... Mais c'était ainsi.

Enfermée le jour dans son bureau, la nuit dans sa chambre -du moins c'est ce qu'elle croyait-, elle était prisonnière d'elle-même.


- Quand nous aurons fini notre entretien, pour me prouver ta loyauté, tu iras me chercher à manger. Du sucre. Ce qu'il y a dans la cuisine ne me convient pas. Tu devrais trouver quelque chose en ville.

La jeune fille s'appuya contre la fenêtre, de plus en plus épuisée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Xyphora Tenshi
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 29
Date d'inscription : 16/08/2010
Localisation : Suivant Mademoiselle Suzuran comme son ombre, sans être vue
MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Mer 25 Aoû - 23:40

Pendant toute mon explication, j’avais remarqué que la Créatrice était distraite et ne portait pas vraiment attention à ce que je disais. Cependant, ma dernière phrase sembla l’intéresser particulièrement et elle me sourit. En quelques minutes à peine, j’avais vu ce sourire tant de fois que je compris qu’une pensée mauvaise avait traversé son esprit. Je n’avais pas peur et relevai la tête, la regardant droit dans les yeux. D’une voix mielleuse, Mademoiselle Omamori me dit :

- Jamais personne n'est inutile... Bien, je suppose que tu peux rester... Bienvenue parmi les Tourmenteurs.

Aurais-je eu une enfance plus heureuse que j’en aurais souris, mais là, j’étais juste heureuse intérieurement. Rien de plus. Je hochai la tête, une fois de plus, et attendis ses ordres. J’étais prête à faire tout ce qu’elle me commanderait. Le silence s’installa et la jeune fille en profita pour me scruter. Je pouvais voir qu’elle ne m’appréciait pas vraiment, mais qu’importe ! Je voulais simplement l’aider, tant pis si elle ne m’aimait pas.

Cependant, j’étais toujours inquiète quant à son état actuel. Pourquoi semblait-elle si épuisée et stressée ? Tout cela m’intriguait ?

C’est alors que je remarquai que la Créatrice ne m’avait pas quitté des yeux et semblait franchement mécontente.

- Quoi ?

J’avais fait une erreur en tentant de l’analyser de la sorte. Je baissai les yeux et ne répondit rien. La Créatrice se leva et me regarda de haut. Je n’étais en aucun cas intimidée, mais mieux valait ne pas jouer les fortes têtes face à elle. De plus, cela ne m’aurait en rien aidé de me dresser contre elle, alors que j’étais venue me placer sous ses ordres.

Ce qui m’étonna, ce fut de voir la jeune fille se cramponner à son bureau, me tournant le dos. Avait-elle eu un malaise ? Je m’en voulais de ne pas pouvoir l’aider. Si je le faisais, cela passerait sans doute pour un crime de lèse-majesté ou quelque chose du genre.

- Quel est ton pouvoir ?

Pouvoir ? Il était vrai qu’elle semblait dotée d’un pouvoir ou deux, mais pouvais-je également en avoir ?

La Créatrice se rapprocha de la fenêtre, semblant toujours aussi faible, après avoir claqué la langue sur son palais – pour une raison qui m’était inconnue. J’avais également entendu la porte se déverrouiller, derrière moi. La Créatrice en étant sans doute la cause.

- Quand nous aurons fini notre entretien, pour me prouver ta loyauté, tu iras me chercher à manger. Du sucre. Ce qu'il y a dans la cuisine ne me convient pas. Tu devrais trouver quelque chose en ville.

Elle s’appuya à la fenêtre, et je compris qu’elle était épuisée. Ne voulant pas m’attirer ses foudres, je fis mine d’ignorer ce que j’avais vu et discerné et répondis à sa question.

- Pour ce qui est de vous prouver ma loyauté, je ferais tout ce que vous me commanderez, Mademoiselle Omamori. Quant à mes…pouvoirs… Pour tout vous dire, j’ignore si j’en ai un et encore moins sa nature. L’autre raison de ma venue ici était pour avoir des renseignements quant à ce qui se passait ici. Par exemple, j’ai la sensation que mon corps change… De ce côté-là, je ne sais pas si je vous serais très utile… Cependant, s’il est possible que j’aie un pouvoir quelconque, existe-t-il un moyen de m’en assurer et de le contrôler ?

Je me doutais bien, qu’étant donné le caractère de la jeune fille, ce moyen serait dangereux pour ma vie, mais je m’en fichais. J’étais si excitée depuis mon arrivée dans ce monde que rien ne me faisait peur. Pas même le fait que je puisse avoir à me battre à mort.

Je me levai et me rapprochai de la porte, prête à partir à la recherche de sucre pour la Créatrice dès lors qu’elle m’aurait répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aelitasakura.skyrock.com/
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Ven 27 Aoû - 18:33

-Pour ce qui est de vous prouver ma loyauté, je ferais tout ce que vous me commanderez, Mademoiselle Omamori. Quant à mes…pouvoirs… Pour tout vous dire, j’ignore si j’en ai un et encore moins sa nature. L’autre raison de ma venue ici était pour avoir des renseignements quant à ce qui se passait ici. Par exemple, j’ai la sensation que mon corps change… De ce côté-là, je ne sais pas si je vous serais très utile… Cependant, s’il est possible que j’aie un pouvoir quelconque, existe-t-il un moyen de m’en assurer et de le contrôler ?

Suzuran tourna la tête vers Xyphora et la regarda.

- Heureusement pour nous, je crois que toute personne qui arrive ici se voit dotée d'un pouvoir … Mais malheureusement pour toi je ne peux pas t'aider à le contrôler si tu ne sais pas toi même de quoi il s'agit... Mais quand tu sauras …

L'Impératrice ferma les yeux et inspira profondément; rouvrant les paupières pour montrer ses émeraudes, elle adressa un petit sourire sincère à celle qui était maintenant l'une de ses serviteurs.

- ...je t'aiderai.

Elle se tourna de nouveau vers le fenêtre.

- Si tu veux des réponses, rassieds toi et pose des questions. Concernant ce qui se passe ici … Saya et moi avons créé ce monde et le gouvernons. Notre but, je ne te le cache pas : nous étendre. Finir par dominer le monde.

Suzuran laissa tomber sa tête contre la fenêtre et eut un petit rire. Pensait-elle cette entreprise impossible …?

- Néanmoins il est vrai que ce monde n'est pas très accueillant … Je travaille à le rendre plus beau; Saya, elle, à ce qu'il soit pure. Je veux dire … Que personne ne nous dérange dans notre tache. Certains habitants, ceux qui ne sont ni Hanteurs, ni Tourmenteurs, et qui refusent la soumission, les Résistants, veulent nous renverser car ils n'aiment pas la vie qu'ils mènent ici. Ils sont idiots … ou plutôt juste impatients. Ce nouveau monde, même à l'aide de la magie, ne pourra être construit en un jour.

L'Impératrice posa ses doigts sur le carreau et les laissa glisser.

- Un jour... on sera bien, ici, murmura-t'elle.

Elle soupira et se dirigea vers le divan, dans lequel elle se laissa tomber.

- Je t'écoute, dit-elle en portant la main à sa tête endolorie.

[Elle est ultra bavarde u__u"]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Xyphora Tenshi
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 29
Date d'inscription : 16/08/2010
Localisation : Suivant Mademoiselle Suzuran comme son ombre, sans être vue
MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Lun 6 Sep - 0:32

Quand j’eus fini de parler, Mademoiselle Omamori tourna la tête de mon côté et me regarda avant de dire :

- Heureusement pour nous, je crois que toute personne qui arrive ici se voit dotée d'un pouvoir … Mais malheureusement pour toi je ne peux pas t'aider à le contrôler si tu ne sais pas toi même de quoi il s'agit... Mais quand tu sauras …

Elle fit alors une pause, ferma les yeux et prit une grande inspiration. Puis elle rouvrit les yeux, me sourit – un sourire qui semblait sincère cette fois – et continua :

- ...je t'aiderai.

Toujours dos à la Créatrice, prête à quitter la pièce, je souris à cette phrase. Mademoiselle Omamori était vraisemblablement de meilleure humeur à présent. D’ailleurs, moi aussi. Il n’était pas dans mes habitudes de montrer mes sentiments. Généralement, mon visage restait impassible mais, en compagnie de la Créatrice que je servais, je me libérais pour la première fois.

Celle-ci se retourna vers la fenêtre et reprit la parole :

- Si tu veux des réponses, rassieds toi et pose des questions. Concernant ce qui se passe ici … Saya et moi avons créé ce monde et le gouvernons. Notre but, je ne te le cache pas : nous étendre. Finir par dominer le monde.

J’obéis et revins m’asseoir. Tant de questions se bousculaient dans ma tête que je n’en avais aucune particulièrement à l’esprit. Mais puisque Mademoiselle Omamori était prête à répondre à mes questions, autant profiter de cette occasion.

Tout d’abord, comme je m’en doutais, la jeune fille blonde et son amie étaient celles qui avaient créé ce monde dans lequel je m’étais retrouvée par hasard. Et comme toutes dirigeantes, elle rêvaient de s’étendre. Qu’à cela ne tienne ! Je les y aiderais, quoi qu’il m’en coûte. La Créatrice rit à ces mots puis continua de parler.

- Néanmoins il est vrai que ce monde n'est pas très accueillant … Je travaille à le rendre plus beau ; Saya, elle, à ce qu'il soit pur. Je veux dire … Que personne ne nous dérange dans notre tache. Certains habitants, ceux qui ne sont ni Hanteurs, ni Tourmenteurs, et qui refusent la soumission, les Résistants, veulent nous renverser car ils n'aiment pas la vie qu'ils mènent ici. Ils sont idiots … ou plutôt juste impatients. Ce nouveau monde, même à l'aide de la magie, ne pourra être construit en un jour.

C’était le moins qu’on puisse dire ! Mais j’étais persuadée que les deux jeunes filles parviendraient à faire de ce monde un endroit merveilleux où il ferait bon vivre, sous leurs ordres.

Quant aux « Habitants », je n’en avais croisé aucun. Pendant un moment, je m’imaginais ce qui aurait pu se passer si j’étais tombé sur eux plutôt que sur la jeune fille. M’auraient-ils tuée parce que je me soumettais aux Créatrices de ce monde ? Non ! Impossible. Ils n’auraient pas eu raison de moi si facilement. Pas après l’entraînement que j’avais reçu quand je vivais dans la rue.

Je me demandais aussi de quel groupe je faisais à présent partie. Des Tourmenteurs ou des Hanteurs ? Les deux noms n’inspiraient pas la confiance mais cela donnait un avis de ce qui était réservé à ceux qui s’opposaient aux Créatrices.

La jeune fille blonde murmura quelque chose que je ne compris pas, mais je discernai que cela avait un rapport avec ce qu’elle venait de me dire. Elle soupira et alla vers un divan et s’y laissa tomber.

- Je t'écoute.

C’était pour le moins soudain. Elle m’expliquait certaines choses et, d’un seul coup, elle attendait mes questions. Je réfléchis rapidement et commençai :

- Vous avez parlé de Tourmenteurs et de Hanteurs. Lequel de ces groupes se trouve sous vos ordres ? Quel sort devrais-je réserver aux résistants que je croise ? Y a-t-il une chance pour que je puisse rencontrer Mademoiselle Modae. Et qui est l’homme que j’ai vu devant votre bureau ? Un supérieur hiérarchique ?...

Je marquai une pause. Trop de questions ! J’en posais trop à la fois et Mademoiselle Omamori qui semblait avoir une migraine !!!

- Je… Désolée… Je parle trop, bredouillai-je.

Je m’en serais tant voulu de l’avoir davantage indisposée ! Je baissai la tête et attendis en silence la sentence. Soit la Créatrice aurait la bonté de passer sur ma faute, soit je paierais le prix de ma bêtise.



[C’est clair qu’elle est bavarde ! Tout le contraire de Sissi ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aelitasakura.skyrock.com/
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Mer 8 Sep - 14:51

- Je t'écoute.

Silence. Elle s'était rassise, l'atmosphère était exempte de toute tension, on aurait pu croire à deux amies qui discutaient. Suzuran n'avait plus ce sentiment de supériorité qui l'avait caractérisée quelques minutes auparavant. Elle attendit patiemment, que Xyphora trouve ses mots, profitant pour se reposer.

- Vous avez parlé de Tourmenteurs et de Hanteurs. Lequel de ces groupes se trouve sous vos ordres ? Quel sort devrais-je réserver aux résistants que je croise ? Y a-t-il une chance pour que je puisse rencontrer Mademoiselle Modae. Et qui est l’homme que j’ai vu devant votre bureau ? Un supérieur hiérarchique ?... Je… Désolée… Je parle trop.

Suzuran assimila chaque mot et prit du temps pour se les répéter de sorte à s'en souvenir, puis elle commença à répondre.

- Tu fais partie des rangs des Tourmenteurs. Kensaku, mon bras droit, peut effectivement être comparé à un supérieur, mais c'est plux complexe que ça. Il est surtout là pour Saya et moi. S'il donne des ordres, ce sera les miens. De ce fait, tu seras effectivement obligé de lui obéir. Concernant les Résistants, ou les habitants en général, tu seras priée de les laisser en vie. Nous en avons besoin pour les travaux et Saya en tue la plupart … Donc tu joues avec eux, tu les blesses légèrement, tu fuis, tu peux faire ce que tu veux mais tu ne les tues pas … ou tu risquerai de finir à leur place pour la construction et c'est quelque chose que je ne te souhaite pas. Quant à Saya …

L'Impératrice se tourna vers l'Elfe et mima ce qu'elle lui dit :

- En sortant, à droite et c'est la troisième porte à droite. Ne pas oublier de frapper et attendre sa réponse, et surtout, faire bien attention à tout ce que tu dis. Hmmm?

Saya … Elle pouvait être si mauvaise avec ses serviteurs. Elle ne faisait que jouer avec eux... les envoyait à la mort sans regret … Sans plus y penser après … Néanmoins malgré cela, Suzuran n'empêcherait pas Xyphora d'aller voir Saya. Elle l'avait prévenue. C'était tout.

- Néanmoins c'est de moi que tu tiens tes ordres.

Ca, c'était un conseil bien déguisé. « Ne va pas la voir » sous prétexte que ça ne servait « à rien ». Mais maintenant, c'était à la nouvelle Tourmenteuse de faire son choix.

- Et ne t'excuse pas, finit par dire la Créatrice. Au contraire, je …

Comment dire cela? Un besoin? Une envie? Une nécessité? Un bénéfice?

- Une voix nouvelle ne fait jamais de mal, dit-elle pour contourner le problème.

Elle s'était retournée vers la fenêtre close.


- Tu as d'autres questions? demanda-t-elle. Sinon, n'oublie pas ma commission.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Xyphora Tenshi
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 29
Date d'inscription : 16/08/2010
Localisation : Suivant Mademoiselle Suzuran comme son ombre, sans être vue
MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   Mer 8 Sep - 17:51

Après avoir écouté l’énoncé de mes questions, Mademoiselle Omamori prit le temps de réfléchir. C’était normal, puisque j’en avais posé tellement en même temps ! Puis elle me dit :


- Tu fais partie des rangs des Tourmenteurs. Kensaku, mon bras droit, peut effectivement être comparé à un supérieur, mais c'est plus complexe que ça. Il est surtout là pour Saya et moi. S'il donne des ordres, ce sera les miens. De ce fait, tu seras effectivement obligé de lui obéir. Concernant les Résistants, ou les habitants en général, tu seras priée de les laisser en vie. Nous en avons besoin pour les travaux et Saya en tue la plupart … Donc tu joues avec eux, tu les blesses légèrement, tu fuis, tu peux faire ce que tu veux mais tu ne les tues pas … ou tu risquerai de finir à leur place pour la construction et c'est quelque chose que je ne te souhaite pas. Quant à Saya … En sortant, à droite et c'est la troisième porte à droite. Ne pas oublier de frapper et attendre sa réponse, et surtout, faire bien attention à tout ce que tu dis. Hmmm ?

Je réfléchis pendant un moment aux paroles de la Créatrices. Tourmenteuse… Voilà ce que j’étais à présent. Les Hanteurs étaient donc ceux qui étaient au service de Mademoiselle Modae. Kensaku, le jeune homme bien habillé que j’avais croisé tout à l’heure, serait mon supérieur et celui qui me ferait part des ordres de la Créatrice. Hors de question, donc, de contester la moindre de ses paroles. Je l’enviais un peu d’avoir pu devenir le bras droit de la jeune fille blonde.

Quant aux Résistants et Habitants, je fus quelque peu soulagée de ne pas avoir à les tuer. La main-d’œuvre manquait ici, de toute évidence. Il était donc logique de les garder en vie. Cela signifiait aussi que la Créatrice était bien consciente de la situation. Il était plus facile d’obéir à quelqu’un qui ne vit pas dans des illusions. Cependant, étant donné ses ordres, d’autres Tourmenteurs ne devaient pas se gêner pour torturer les humains qu’ils rencontraient, surtout Kensaku-sama, dont les yeux me glaçaient le sang. C’était dommage. Si ces personnes travaillaient sous nos ordres, autant le faire de façon à ce qu’ils ne nous détestent pas. On ne savait jamais ce qui pouvait arriver !

Enfin, la seconde Créatrice, Saya Modae, me semblait, d’après les instructions de Mademoiselle Suzuran et ses précisions quant au sort qu’elle réservait aux Habitants, une personne taciturne et cruelle. Pour le coup, je n’avais aucune envie d’aller la voir… Pour le moment, du moins. Mais je gravai dans ma mémoire l’emplacement du bureau de Mademoiselle Modae et les instructions de la Créatrice blonde.

- Néanmoins c'est de moi que tu tiens tes ordres.

Cela, je ne l’oublierais pas de si tôt ! Je compris également le sens caché de cette phrase. Inutile d’aller voir Mademoiselle Modae. Je hochai la tête en silence.

- Et ne t'excuse pas. Au contraire, je … Une voix nouvelle ne fait jamais de mal.

Malgré je perçus une légère hésitation, je fus heureuse de voir que la jeune fille blonde m’avait acceptée et semblait se sentir mieux. Elle s’était de nouveau tournée vers la fenêtre et me demanda :

- Tu as d'autres questions ? Sinon, n'oublie pas ma commission.

- Je n’ai plus de questions, merci. Je vais donc prendre congé à présent et parcourir la ville pour vous trouver du sucre, Mademoiselle Omamori. Merci de m’avoir patiemment écoutée et pardon pour le dérangement occasionné.

Je me levai, m’inclinai et m’approchai de la porte que j’ouvris, puis je quittai la pièce.

_________________
- Bonjour, Invité. Bienvenue à Torment Town.

- Viens, que je te montre, ce qu'est un Tourmenteur *sourire sadique*

- Saphyra, ma moitié, où es-tu? Tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aelitasakura.skyrock.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "Que personne ne me dérange ...!!!"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Que personne ne me dérange ...!!!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Torment Town :: Immeuble des Créatrices :: Bureaux :: Bureau de Suzuran-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit