AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Le forum reprend du service !
Nous aurons bien besoin de vous pour le faire tourner à nouveau.

Un évent est en cours de préparation. Si je vous dis "magie" ...?

Un recensement est en cours pour les anciens :
ici

Partagez | 
 

 Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Lun 23 Aoû - 18:37

Il devait être approximativement minuit , du moins c'est ce que le ciel et la grande horloge du Q.G indiquait...Comme chaque soir à cette heure , Kyo montait la garde , perché sur le toit de l'immeuble de la résistance , posant son regard d'argent sur les ruines de ce qui était encore il n'y à pas si longtemps une ville ordinaire. Depuis combien de temps était il resté dans la Torment Town? à vrais dire il l'ignorait , il avais totalement perdue la notion de temps depuis son arrivée dans ce "monde" si étrange. Une seul et unique question demeurait dans son esprit , la même depuis des mois:allais elle bien?, Yuka allais elle bien? Il n'y avais pas un jour , pas un soir sans que cette question retentisse dans l'esprit du jeune résistant , comme si tout son être était réglé autour de cette incertitude sur l'état de santé de sa chère petite soeur. Cette question rituel était suivis peut après d'une multitude de pensées: que faisait elle? Etait elle heureuse? S'inquiétait elle de ne pas avoir de nouvelle de son grand frère? Pensait elle à lui? toutes ses pensait semblais s'élever en même temps que le regard à présent vide du jeune homme vers la membrane cristalline du dôme qui les entourant. Cette membrane semblais arrêter même les pensées , de sortes qu'aucune chose même la plus infime ne sorte de ces "murs".

Alors qu'il était plongé dans ses pensées , Kyo sentit soudain une mains amicale poser sur son épaule. C'était l'heur de passer son tour de garde à un de ses subordonné et amis qui s'installa à sa place reprenant la où le chef s'était arrêté.

"Je vais sortir faire les courses , je ne serrais pas long."

Souffla le jeune homme avant de disparaitre du toit , le visage masqué par un foulard. Comme à son habitude , il éfféctuait seul les missions les plus risqué et/ou vitale pour le petit groupe .Or il se trouve qu'à cette heure là, les hanteurs rôde dans les rues , mieux vaut donc ne pas leur faire face. C'est donc en sautant de toit en toit , de fenêtre en fenêtre et de goutiere en goutiere , que Kyo arriva finalement à ce qui restait d'un supermarché ,devenue le point de raliment de nombreux habitant. Après avoir vérifié à droite et à gauche qu'il n'était pas suivis , il pénétra dans les vestige de la grande surface , et mit dans un panier les premiere chose à manger qui lui tombairent sous la mains. Une fois le sac remplis , il emprunta la sortit de secours pour se diriger vers une ruelle qui menait au Q.G. Mais , à mesure qu'il avançait , Kyo avais la désagréable sensation d'être suivis , sensation qui le trompait rarement d'ailleurs. Il fit quelques pas supplémentaire , puis sans crier gare , se retourna , dégaina un de ses revolver , et le pointa sur la silhouette qui se tenait dans l'ombre.

"Qui va là.?!"

Claironna il la voix quelque peut étouffé par son foulard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Lun 23 Aoû - 20:25

Il fait froid cette nuit encore … J'aimerais croire à un rêve … Mais je sais bien que c'est faux … Pourtant … Je n'arrive pas à ouvrir les yeux … Je marche … Je me sens marcher … Mes jambes passent l'une devant l'autre … Mes bras enserrent ma taille … La seule chose qui me guide … en aveugle … c'est l'écholocation … Un bruit … qui résonne contre les murs … d'une ruelle … Mon ouïe … je n'ai que ça … pour me guider … Et j'entends quelque chose … Je marche … Mais il n'y a pas que moi … Quelqu'un est devant moi … Qui …? Je ne sais pas … Et mes yeux … ne s'ouvrent toujours pas …

Et soudain plus rien … Que mes pas … Je m'arrête aussi … J'entr'ouvre la bouche … Rien ne sort au début … Mais je fais plusieurs essais ...


- Ha ...Ha … ziel …

Et à part ce murmure … et ma respiration … rien d'autre …

"Qui va là?!"

Quelque chose a fendu l'air … Qu'est-ce que c'est? Il faut que je parle … Il faut que je dise … Que je ne suis pas une ennemie … Enfin … Je suppose … Un ennemi …. Les Hanteurs, ou les Tourmenteurs … Ils n'auraient rien demandé … Ils m'auraient tuée …

Ran je t'en supplie ouvre tes yeux …


- Je … attendez … Je ne … Je suis …

J'haletai, terrifiée. Tellement terrifiée que, de peur, je me laissai tomber au sol, en pleurs. Qu'allais-je faire maintenant …? Je levai les mains en l'air, pitoyable.

- Je … je suis Ran. Je … Je …

Il faut … il faut que je dise autre chose … Il faut que je sache … Si lui … est bon … ou mauvais … Relève toi Ran … Prends confiance … Avance …

Je baissais mes mains et me levais, me mis à marcher de nouveau. Courage Ran … Avance … Rien ne peut t'arriver … Rien … ne peut … t'arriver … Rien … ne peut … t'arriver.

Mes yeux étaient ouverts. Ce qui était pointé sur moi … C'était un revolver. J'en regardais la gâchette. Il ne l'actionnerait pas. Il ne l'actionnerait pas. IL NE L'ACTIONNERAIT PAS!

J'étais arrivée … au bout du revolver. Il était pointé sur mon coeur. Véritablement pointé. Il s'enfonçait dans ma poitrine. Malgré la douleur … Je n'avais pas peur. Il ne l'actionnerait pas. La gâchette. Mes yeux dardaient les siens.


- Et toi? demandais-je.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Lun 23 Aoû - 21:21

Kyo fixait toujours la petite silhouette qui lui faisait face , prêt à tirer au moindre mouvement suspect de la part de celle-ci . Quelle ne fût pas sa surprise d'entendre depuis la pénombre s'élever une petite voix apeurée, le jeune résistant bien que surpris par cette soudaine plainte , garda son doigt sur la détente , il pouvais sans doute sagire d'un hanteur ou d'un tourmenteur se faisant passé pour une fillette.

"
- Je … je suis Ran. Je … Je …"


*Ran , quel nom étrange.*

Pensa Kyo alors que le silence retomba quelques instant. Soudain , des petite bruits de pas se firent entendre. Doucement , cette fameuse Ran sortait des tenebres pour se dirigé vers Kyo qui tenait toujours fermement sont arme.Cependant , il fût une nouvelle fois surpris de découvrir une jeune fille à peine plus jeune que lui d'une grande beauté. Ses grand yeux vert semblais à la fois perdu et déterminé , et c'est sans se démonté face à l'arme pointé sur elle qu'elle continua à avancer jusqu'à ce que le canon de l'arme s'enfonce dans sa poitrine . Si pour une raison ou pour une autre Kyo venait à presser la détente , la petite blonde n'aurais aucune chance de survie , et elle en semblais consciente. Son regard d'un vert profond croisa celui du jeune homme , ces yeux avais quelque chose de surnaturel qui intriguait au plus haut point le jeune résistant,il pouvait sentir en elle une force phénoménale couplé à une grande fragilité intérieur ,un contraste renversant voir contre nature.

Après quelque seconde d'hésitation , il baissa finalement Hikari pour aller le ranger au coté de son freres jumeaux Yami. Puis il prit une voix plus calme et plus douce avant de tendre sa main droite fraichement bandé à sa nouvelle connaissance.

"Excuse moi , je t'avais prit pour l'un des leur . Je m'appelle Kyo."

Il détailla alors un peut plus celle qui ce tenait face à lui . Comme il l'avais remarqué plus tôt , elle était vraiment très belle. Quoi quelle semblais tout de même un peut faiblarde. Il se posa alors le sac de provision à ses pieds , et en tira une pomme qu'il tendis à la jeune inconnue.

"Tien mange sa , sa te ferra du bien , et puis prends sa aussi , tu va attraper froid!"

Fit il alors qu'il retira son foulard , découvrant son fin visage blanc comme la lune qui les éclairaient avant de le pausé sur le épaule de la petite blonde et de s'assoir sur une caisse qui gisait contre un mur. Il s'étira lascivement de tout son long ,comme il le faisait après une rude journée , avant de sortir une seconde pomme de son sac , et de mordre vivement dedans .

"Alors tu t'appelle Ran c'est sa, d'où est-ce-que tu viens?"

Demanda il alors qu'il dévorait carrément sont fruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Mar 24 Aoû - 13:46

Ce revolver finit par ne plus me toucher ... J'en soupirais de soulagement ... Qu'est-ce qui me disait si fort qu'il n'aurait pas tiré ...? Ma détermination ...?

"Excuse moi , je t'avais prit pour l'un des leurs. Je m'appelle Kyo."

"Un des leurs" ... Oui, il pensait vraiment que j'étais une ennemie ... J'avais eu de la chance ... "Kyo", donc ... J'hochais la tête pour lui montrer que j'avais compris ... Après tout ... Il aurait fallu être idiote pour ne pas le comprendre ... Je n'étais pas idiote ... J'étais faible, physiquement, terrifiée au niveau psychologique, mais je n'étais pas une idiote... Au contraire ...

Il me scrutait mais j'avais l'impression de pouvoir plus lire en lui que lui en moi ... Plongeant dans ses yeux, je voyais une petite fille ... Qui était-elle...? Et qu'est-ce que ça voulait dire? Pour moi ... Comment cela se faisait-il que je la vois en le regardant?

Je fus tirée de mes pensées lorsqu'il posa son sac au sol ... Je ne vis plus ses yeux ... Il fouilla dans le sac et prit une pomme, qu'il me tendit. Je mis quelques secondes avant de lui prendre des mains, mais je ne la mangeais pas. C'était étrange ... Ca ne me donnait pas envie du tout. Je devais m'être assez nourrie ... Oui ... Mais quand? Et ... de quoi?

Je repensais à tous les corps que j'avais vus, nuits après nuits, et déglutit. Est-ce que ... lorsque j'étais dans mon état d'inconscience ... Je ... j'aurais pu manger ... Ces corps?

Je portai la main à ma bouche pour me retenir de vomir. C'était ... C'était ignoble ...! Comment pouvais-je penser ça...!?


"Tiens mange ça, ça te fera du bien, et puis prends ça aussi, tu vas attraper froid!"

Je ne voulais pas de la pomme, mais le foulard qu'il défit eût tôt fait d'aterrir entre mes mains, et de finir sur mes épaules. La robe de cette nuit était longue aux pieds mais ses manches étaient courtes, et effectivement, j'avais froid.

- Mer ... Merci, articulais-je.

Je lui fit un demi sourire alors que, lui aussi, prenait de quoi se nourrir.


"Alors tu t'appelles Ran c'est ça, d'où est-ce-que tu viens?"

J'acquiesçai mais retombais vite dans mes pensées. D'où je venais ... Je ne le savais pas moi même ... Autant être franche ....

- Il semblerait ... que je sois ... amnésique, lui annonçais-je. Je ... Je n'ai aucun souvenir de ma vie d'avant, je ... je suis même incapable de te dire ce que j'ai fait aujourd'hui, ou ... ou même hier ... Je me réveille parfois et ... et me voilà en face de toi, cette nuit ... Comme j'aurais pu me retrouver en face de quelqu'un d'autre ...

Je réprimais un frisson.

- Je ... ne sais rien de moi. Et ... ça me fait un peu peur.

J'avais baissé les yeux, un peu honteuse. Le fait que je croise mes coudes signifiait aussi que j'étais gênée de cet avoeux.

- Ce dont je suis sure, cependant, murmurais-je en relevant les yeux vers Kyo avec détermination, c'est que je ferai tout pour détruire les Créatrices de ce monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Mer 25 Aoû - 4:53

Kyo continuait à manger tranquillement la pomme , ne prêtant qu'à moitié attention à le jeune fille qui se tenait prêt de lui.Elle commença d'abord par le remercier , elle n'eu pour toute réponse qu'un signe de tête de la par du jeune qui devait certainement signifier "pas de quoi". Cependant , les quelques mots que la jeune adolescence balbutia ensuite piquairent le resistant au vif qui tendis un peut plus l'oreille cette fois ci.

"
- Il semblerait ... que je sois ... amnésique, Je ... Je n'ai aucun souvenir de ma vie d'avant, je ... je suis même incapable de te dire ce que j'ai fait aujourd'hui, ou ... ou même hier ... Je me réveille parfois et ... et me voilà en face de toi, cette nuit ... Comme j'aurais pu me retrouver en face de quelqu'un d'autre ...
- Je ... ne sais rien de moi. Et ... ça me fait un peu peur.


Kyo arrêta finalement de croquer dans sa pomme pour se retourné vers Ran qui était encore en pleine explication de sa personne.

"Tu ne te souviens vraiment de rien? Il n'y à aucune chose , aucune personne qui te dise quelque chose ici?"

Demanda il alors qu'il s'apprêtait à mordre à nouveau dans ce qui restait de la pomme qu'il tenait entre les doigts. Mais les paroles qu'il entendis juste à se moment là l'arrêtairent net dans son élant , ce qui donnait il faut bien l'avouer une scène des plus cocasse.


- Ce dont je suis sure, cependant, c'est que je ferai tout pour détruire les Créatrices de ce monde.


La mâchoire de Kyo qui était jusqu'à présent resté grande ouverte , se referma lentement alors que ses deux yeux perçant se retournèrent vers les deux grand yeux vert de la petite blonde . Ceux-ci éclairé par la lune , semblais envoyer des décharge lumineuse à la jeune fille , mais ce n'était pas le détail le plus important sur le visage de jeune brun. En effet , à ces mots qu'elle avais prononcer , un demi sourire vint étirer ses lèvres que l'ont devinait peut habitué à de tel expression en dehors d'êvenement endiablé.

"Et bien , sa nous fait un point en commun!"

Déclara il tout fière alors qu'il se releva lentement de la caisse où il s'était affalé . Toujours sont demi sourire au lèvres , il laissa tomber le trognon de pomme qu'il avais dans la mains , avant de l'envoyé par dessus les toit d'un coup de pieds magistrale, suivant le projectile du regard jusqu'à ce qu'il le perde de vue. Quant se fut fait , il passa ses mains deriere sa tête avant de se diriger d'un pas nonchalant vers Ran.

"Tu sais quoi?!" Commença il alors qu'il entrepris de tourner autour de la blondinette comme s'il inspectait soigneusement chaque détail de sa personne , comme pour s'assurer qu'elle remplisse un certain nombre de critères."Tu me plais bien ! T'à pas l'aire très forte physiquement , mais ta détermination fait plaisir à voir tu serrais d'une très grande aide tu sais?"
Conclu il alors qu'il achevait sont petit tour autours de Ran se retrouvant face à l'objet de tant vérification , approchant un peut plus encore son visage du sien , afin de se perde un peut plus dans l'immensité de son regard émeraude.


(hrp:désolé pour la longueur et les fautes , mais c'est la matin T.T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Mer 25 Aoû - 21:12

"Et bien, ça nous fait un point en commun!"

Je soupirai de soulagement. Nous étions donc du même bord … nous étions donc amis. Je lui souris. Je le vis alors envoyer, d'une force surhumaine, très loin de là, son trognon de pomme. Était-ce ça... son pouvoir? Sa force?

*Qu'il voie le mien ...*

Pour moi, c'était le mental qui prônait sur la force physique. Ca avait toujours été le cas … et ça le sera toujours. Quelqu'un qui n'avait aucune force physique, comme … moi, par exemple, pouvait avoir au moins un mental de fer. Sous réserve qu'on ne soit pas dépressif à cause de ce que l'on est … mais je pars dans de la psychologie.

"Tu sais quoi?!"

Je fronçai les sourcils, j'attendais une réponse … mais Kyo se mit à tourner dangereusement autour de moi.

-Hey !

Je tournais en même temps que lui, d'un sens, puis me retournais vivement, pour suivre son tour, faisant voler mes cheveux à la lune. Ils brillèrent d'un reflet doré puis retombèrent sur mes épaules, dociles. Ma robe … Mes cheveux soigneusement coiffés … Je devais être riche … Je veux dire …. Je devais avoir une bonne place … Pas vivre dans la rue, comme Kyo … Alors pourquoi à chaque réveil me retrouvais-je là?

"Tu me plais bien !" Reprit-il.

J'ouvris de grands yeux étonnés; il finissait son tour et se retrouva devant moi pour continuer :


"T'as pas l'air très forte physiquement, mais ta détermination fait plaisir à voir, tu serais d'une très grande aide tu sais?"

Il me scrutait; moi aussi. Il se mit à approcher en silence. Je retenais son regard, ainsi que mon souffle, puis lâchait, sûr de moi :

-Je veux bien te plaire mais je refuse que tu me tournes autour ainsi !

Je le poussai doucement et attrapai le sac au passage.

-Par contre, je veux bien que tu me suives, ou mieux, que tu me montres un chemin … pour aller n'importe où. Tu ne dois pas être seul, non?

Je lui souris. Je me sentais mieux … Bien mieux. Je n'étais plus seule et il semblait gentil … Passé le premier abord, du moins.

-Alors? demandais-je en continuant d'avancer.

Je fermais les yeux, toujours un peu fatiguée, juste histoire de les reposer, et me remis à me déplacer par l'écholocation. Ma langue claqua contre mon palais.


-clac-

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Mer 25 Aoû - 22:09

Soudain , alors qu'il poursuivais ses compliments , Kyo sentit les petite mains de Ran le pousser légèrement en arrière avant qu'elle ne preine le sac de provision qui était resté aux pied du jeune homme.
-Je veux bien te plaire mais je refuse que tu me tournes autour ainsi !


Protesta la petite blonde alors que Kyo se remettait de la surprise qu'avais occasionné la bousculade. C'est alors qu'il remarqua le petit sourire qu'arborait sa camarade,comme si tout à coup elle était passé de la crainte à la malice et ceux en un rien de temps. Lunatique? Possible conclu le grand brun tandis que Ran repris la parole.

-Par contre, je veux bien que tu me suives, ou mieux, que tu me montres un chemin … pour aller n'importe où. Tu ne dois pas être seul, non?


Ainsi , elle aussi était réélement engagé dans la lute contre les créatrices , et ont pouvais dire qu'elle ne perdait pas temps ! Cette vivacité attira à nouveau l'attention de jeune homme ,avais elle seulement idée de ce dans quoi elle s'embarquait? La lutte pour la liberté était rude , et un petit bout de femme aussi belle et energique soit elle ne péserrait pas lourd contre les laquais des deux reine de ce monde.

-Alors?

Insista elle en s'engouffrant dans la ruelle mal éclairée.

*Elle est courageuse ou inconsciente?!*

Se dit il alors qu'un petit bruit retenti dans l'allée sombre de la ruelle.Après avoir poussé un profond soupire , aussi bien lassitude que de résignation , Kyo rejoint la jeune fille autant son foulard de ses épaules pour le remplacer par son manteau et placé le morceau de tissu sur ses yeux.

"Très bien , je veux bien te conduire au Q,G, mais tu va devoir garder , l'endroit doit resté secret."

Sur ses mots , il se plaça dans le dos de la blondinette pausa doucement ses mains sur ses épaules ,et mit à la guidé pas à pas dans le ténèbres. Au bout d'une dizaine de minutes , les deux compère débouchairent sur un immense cul de sac qui servait de rempart à la résistance. Kyo eu un rictus de mécontentement , si d'ordinaire il lui suffisait de sauter par dessus le mur , il ne pouvais pas empoigné Ran et bondir au dessus l'obstacle avec elle dans les bras. Privé de ses membres pour amortir l'atterrissage , la chute serrais beaucoup trop violente et entrainerait des blessures inutiles. Aussi , il attira Ran vers lui , et la plaça dans un angle sûre protégé par plusieurs caisses et poubelles en tout genre.

"Attends ici je ne serrais pas long."

Souffla il à la jeune fille en se retournant vers le mur.d'un coups de dent , il défit les bandages de sa mains droite qui de délièrent dans un bruit de tissu que l'ont frotte vivement. Puis , après avoirs quelques peut assouplis sa mains , il ferma les yeux tachant de se concentrer au maximum. Peut à peut , un flot d'energie venue de toute par entoura la mains de Kyo , produisant un crépitement électrique de plus en plus intense. Puis la mains du résistant se mit à trembler , d'abord très peut , puis plus fortement , jusqu'à ce qu'un bruit strident se face entendre. Une lame de pure energie de couleur verte claire enveloppait la mains droite du garçons , produisant un bruit suraigus suivis de quelques gerbes d'étincelles de ci là. D'un bond il s'élança vers sa cible avant de trancher de par en par le mur qui explosa tout bonnement dans un vacarme assourdissant. Quant la pluie de gravas fût terminé, Kyo allas chercher à nouveau sa partenaire en lui passant sa main de la sienne qui était devenue très chaude.

Ils poursuivirent donc leurs chemins jusqu'à n'être plus qu'à une centaine de metres de l'immeuble de la résistance . Là Kyo se stoppa net , il se retourna alors vers Ran toujours le foulard sur les yeux puis prit un aire plus serieux et grave et commença un discourt qui en plus d'être un avertissement était également un teste.


"Avant d'aller plus loin , il faut que tu sache quelque chose.Combattre les créatrices n'est pas de tout repos ,nous somme peut nombreux , nous ne dormons que très peut et les repas son rares. Mais ce n'est rien comparé à ce que nous devons vivre . Ici tu serra souvent voire tout le temps confronté à la violence et à la mort , tu pourrais tes amis les plus fidèle mourir sous tes yeux et tu pourrais perdre en un instant tout ce que tu possède de plus chère.."

Il marqua une courte pause puis poursuivis.

"De plus , même si je ferrais tout mon possible pour que toi et les autres courriez le moins de risque possible , n'oublie pas que nous somme en guerre! Aussi , tu à de grande chance d'être blesser ou d'y laissé la vie , et sa peut importe ce que tu peut faire , c'est le lot de chaque résistant...

Kyo marqua une seconde pause plus longue pour laissé le temps à Ran de bien prendre en compte ce qui l'attendais puis termina enfin.

"Malgré tout , est-ce que tu est prête à prendre le risque , et à sacrifier ta vie s'il le faut pour pouvoirs sortir de cet enfer? Sache que tu n'as droit qu'à une réponse et elle est irrévocable!"

Kyo s'était fait plus dure sure cette derniere phrase , il voulais bien faire comprendre à son amie que ce qui l'attendais un peut plus loin était loin d'être une partie de plaisir . Les effectif de la résistance avais beau être au plus bas , pas question d'enrôler le premier venu qui n'était pas prêt à aller jusqu'au bout! Il attendis donc patiemment la réponse de Ran tout en rebandant sa mains droite dont le sceau était encore chaud.

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Jeu 26 Aoû - 14:23

Kyo m'enleva son foulard des épaules et, par jeu, je voulus protester, mais me mettant son manteau sur les épaules, je n'en eus pas le temps. J'eus un demi sourire; la chaleur me fit du bien, néanmoins je me demandais s'il n'avait pas froid, lui …? Je voulais lui poser la question mais il mit son foulard sur mes yeux et prit la parole.

"Très bien , je veux bien te conduire au Q,G, mais tu vas devoir garder, l'endroit doit rester secret."

- C'est un nouveau jeu? Me moquais-je.

Pour qui me prenait-il? J'étais de son côté, je lui avais dit! Ne me croyait-il pas? Le feignait-il, pour m'emmener quelque part … où il m'arriverait quelque chose d'horrible? Je frisonnais. [i]

*Si c'est le cas, mon pauvre Haziel … Je compte sur toi.*

[i]Il posa ses mains sur mes épaules et entreprit de me guider. Je ne savais pas comment j'étais arrivée au point dont nous étions partis, mais si je le retrouvais, revenir au Q.G à partir de là me serait simple : je savais dans quelle rue nous tournions, quels obstacles nous franchissions. Comme si un plan se construisait automatiquement dans ma tête.

Soudain il s'arrêta puis se fit plus brusque, me poussa ailleurs et dit ces mots :


"Attends ici je ne serai pas long."

Je hochais la tête, pensant de plus à une embuscade, à quelque chose de mauvais en tout cas. Je l'entendis s'éloigner et je relevais un peu le tissus de sur mes yeux. Je fronçais les sourcils en le voyant faire : qu'est-ce que c'était que ça …? Son pouvoir … Cette lame … Avec laquelle il avait détruit ce mur …?

Le sentant revenir vers moi, je relâchais le foulard, me retrouvant à nouveau dans le noir. Mais ce n'était pas un problème pour moi … Avais-je été aveugle avant de venir ici? Ce monde m'avait-il redonné la vue? Tous mes sens semblaient se développer lorsque mes yeux étaient fermés.

Il me prit la main. La sienne était brûlante, ça réchauffait tout mon être.


- Un peu de chaleur … Je ne savais pas qu'être un radiateur était un pouvoir, mais en tout cas ... bon choix.

Avec ce froid … c'était plus que nécessaire.

"Avant d'aller plus loin, il faut que tu saches quelque chose. Combattre les Créatrices n'est pas de tout repos, nous sommes peu nombreux , nous ne dormons que très peu et les repas sont rares. Mais ce n'est rien comparé à ce que nous devons vivre. Ici tu seras souvent voire tout le temps confrontée à la violence et à la mort, tu pourrais voir tes amis les plus fidèle mourir sous tes yeux et tu pourrais perdre en un instant tout ce que tu possèdes de plus cher.. De plus, même si je ferais tout mon possible pour que toi et les autres courriez le moins de risque possible, n'oublie pas que nous sommes en guerre! Aussi, tu as de grande chance d'être blessée ou d'y laisser la vie, et ça peu importe ce que tu peux faire, c'est le lot de chaque résistant... Malgré tout, est-ce que tu es prête à prendre le risque, et à sacrifier ta vie s'il le faut pour pouvoir sortir de cet enfer? Sache que tu n'as droit qu'à une réponse et elle est irrévocable!"

Je n'en pouvais plus, il fallait que je le regarde dans les yeux. C'était le seul moyen pour qu'il comprenne. J'enlevais mon foulard et le regardai.

- Premièrement, j'aimerais que tu arrêtes de penser que je ne suis qu'une simple femme, et que de ce fait, je suis là pour être jolie mais faible. Je ne suis pas une fille de joie, je suis là pour combattre, pas pour danser pour vous.

Je marquai une pause, pour m'assurer qu'il avait bien compris, puis continuai :

- La vie que nous menons ici n'en est pas une. Je préfèrerai mourir, néanmoins si je peux le faire pour une noble cause alors j'en suis fière. Je ne suis pas une fille pourrie gâtée qui a peur de retrousser ses manches, qui refuse de se mouiller. Je ne suis pas égoïste non plus, à me sauver seule plutôt qu'à aider les autres. Je suis plus altruiste qu'autre chose : ma vie contre toutes celles qui peuvent être sauvées : ça me va.

Je soutins son regard quelques secondes, puis fit demi tour, portant toujours le sac de provisions. De l'autre main, je lui tendis son foulard.

Nous avançâmes encore et je vis alors des gens, très peu, près d’un immeuble en ruine. Seul le rez-de-chaussée semblait intact. Encore un peu.

Je soupirai devant cette misère et repensai aux paroles de Kyo. Qu’il m’ait prévenue ainsi, qu’il m’ait en quelque sorte dégoûtée de venir, c’était un peu comme me protéger ; car vivre ici, à peine caché, en proie à tout, à préparer une quelconque rébellion, c’était déjà du suicide. C’était une mort assurée. Je me rapprochais de lui et reprit sa main, pour partager quelque chose avec lui ; quoi exactement ? Moi, être là, les voir tous, espérer, croire, ça m’emplissait d’une tristesse indescriptible. Non pas que je pensais qu’une sortie était impossible, car ça, je voulais y croire, comme eux, pour peut être retrouver ma vie, essayer, tout du moins ; mais ce serait au moins très difficile. Mais comme je l’avais dit à Kyo … J’étais prête à donner ma vie.

Je lâchai la main de Kyo et tendit mon bras en avant, le poignet tombant, les doigts faisant de même. Tous mes muscles se raidirent, je fermai les yeux, inspirai, me concentrai.

Comment avais-je découvert ce pouvoir ? C’était une nuit, il y a quelques temps … Heureusement que j’étais réveillée, sinon je serais sans doute morte … Je m’étais allongée dans un coin, en proie à un mal de tête énorme et à la fatigue qui me devenait chronique, et j’entendais des bruits … Ils ne me faisaient pas peur, j’entendais bien qu’ils ne se rapprochaient pas … Mais semblaient pourtant de plus en plus fort … Des grincements, en fait … J’avais levé la tête pour voir d’où cela venait exactement … Et c’était là qu’une partie du toit s’était décrochée. De peur, j’avais levé les mains pour me protéger … c’était idiot d’ailleurs … Mais les morceaux qui me tombaient dessus s’étaient arrêtés, à quelques centimètres de moi. Sans trop savoir ce qui se passait, j’avais bougé les bras, et le toit avait bougé aussi. Je m’étais levée, et j’avais fait de mon mieux pour remettre le toit à se place … J’y étais parvenue.

Je m’étais entraînée beaucoup après ce soir là. Maintenant … On passait à du concret.

Je souffrais atrocement. Ma tête, d’abord, puis mon bras. J’avais l’impression que l’on me tirait dessus. Je réprimais mes grimaces alors que je réussissais finalement à ce que ma main s’ouvre devant le bâtiment. Je sentais chaque pierre se lever, je sentais son poids peser sur mon bras, et pourtant je ne lâchais pas. Elles semblaient bouger toutes seules et pourtant, je contrôlais chacune d’elle. J’avais l’impression d’avoir les plans d’architectures de ce bâtiment dans la tête … Et remettre chaque pièce en place … Ce n’était qu’un simple puzzle.

Lorsque mon cerveau m’annonça qu’il n’y avait plus rien à bouger pour le premier étage, je m’arrêtai. J’ouvris les yeux brusquement et mon bras droit retomba, ankylosé ; l’autre, que j’avais porté à ma tête tant la douleur était forte, fit de même, tandis que je perdais l’équilibre et me rattrapai sur Kyo. Les yeux fermés à nouveau, la respiration bruyante, je lui murmurai, d’une voix saccadée :


- Ne pense … plus jamais … que je suis faible. Ne doute … pas … de moi.

Je luttais contre le sommeil. S’il me prenait … Qui sait où je me réveillerai demain … ?

Prenant une profonde inspiration, je rouvris les yeux et relevai la tête.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Jeu 26 Aoû - 15:26

Alors que Kyo finissait de remettre en place le bandage autour de sa main , il fût surpris de voir Ran retiré vivement le bandeau qu'elle avais sur les yeux , sont regard semblais à la fois déterminé et offusqué.

"- Premièrement, j'aimerais que tu arrêtes de penser que je ne suis qu'une simple femme, et que de ce fait, je suis là pour être jolie mais faible. Je ne suis pas une fille de joie, je suis là pour combattre, pas pour danser pour vous.
- La vie que nous menons ici n'en est pas une. Je préfèrerai mourir, néanmoins si je peux le faire pour une noble cause alors j'en suis fière. Je ne suis pas une fille pourrie gâtée qui a peur de retrousser ses manches, qui refuse de se mouiller. Je ne suis pas égoïste non plus, à me sauver seule plutôt qu'à aider les autres. Je suis plus altruiste qu'autre chose : ma vie contre toutes celles qui peuvent être sauvées : ça me va".


Ces paroles rudes mais franches laisairent quelques instant le jeune homme sur le carreau. Il n'aurais jamais crue avoir affaire à quelqu'un d'aussi sûre de lui dans tout la Torment Town . Un second demi-sourire s'esquissa sur le visage de Kyo , chose plus que rare de la part du jeune homme .

"Très bien , dans ce cas allons y."

Ils poursuivirent donc leur chemins jusqu'au Q.G, les quelques membres que comptait l'organisation était rassemblé au pied de l'immeuble en ruine , sans doute s'était il fait du soucis au vue du retard inhabituel de leur chef. Leur mines était tantôt surprise, tantôt méfiante lorsqu'ils virent la petite blonde au bras du jeune homme. Soudain , comme pour répondre à cet méfiance plus que visible , Ran lachat la mains de son compagnon pour comettre un acte qui les laissa tous sans exeption sans voix. Un à un , les débris du premier étage du bâtiment se mirent à flotter dans les aires , pour peut à peut retrouver la place qu'ils avais quitté il y à de cella des années. Kyo et tout les autres observait stupéfait Ran agire , suspendus au moindre de ses gestes . Quant le premiers étage fut totalement reconstruit , tout les résistant et le chef y compris réstairent immobile , la bouche grande ouverte devant le travail titanesque qui avais était fait en un rien de temps.

* In-incroyable!*

Soudain , Kyo fût tiré de sa contemplation par le poids de Ran s'agrippant à lui , utilisé un pouvoirs si grand devait avoir un contre coups énorme pour elle , et il ne pût qu'éprouver un profonds respect pour elle , comme elle l'avais si bien dit , elle n'était pas là pour faire dans la dentelle .


- Ne pense … plus jamais … que je suis faible. Ne doute … pas … de moi.


C'est alors que pour la première fois depuis très longtemps , Kyo souris , et de toutes ses dents! Il entoura alors de ses bras le corps de la petite Ran avant de lui murmurer.

"C'est promis , bienvenue dans la résistance Ran."

Puis , levant vivement la tête vers ses subalternes resté sans voix par tout ce qui s'était passé , il pris sont aire le plus autoritaire , leur jetant un regard impérieux à tous comme lorsqu'il voulais leur donner un petit coups de fouet avant de criez sur un ton identique.

"Et alors , que est ce que vous ficher encore planté la bande de larve?! Venez aider votre nouvelle camarade!"

A ces mots , tous les soldat se sautèrent sur les jambes dans un grand "OUI CHEF!" collectif avant d'accourir au chevet de Ran. Ils était de tout ages et de toutes races , vampire elfe ou humains , tous se précipitèrent comme un seul homme pour soulever délicatement la petite blonde et la porter à l'intérieur sous le regard emplis de fierté de leur chef qui les suivis d'un pas lent et assuré.

Une fois à l'intérieur , les résistant installèrent Ran sur une longue banquette , l'allongeant de tout son long . Certain des membres allais posait des compresses chaude sur son front endoloris tandis que d'autres allais lui chercher de quoi manger. Le petit bâtiment était en ébullition , chacun allais et courrait dans une direction différente formant un étrange et amusant balais orchestré d'un main de maitre par Kyo qui était rester assis à son bureau l'air détaché de la scène.

"Je reconnais que tu est forte , mais maintenant que tu fait partis de la famille,tu est sous mon commandement, et j'exige que tu te repose . Tu n'est pas obligé de dormir , mais je t'interdis de te lever de cette banquette , c'est bien compris?"

Imposa il à Ran tandis qu'il décapsula une bouteille de bière qui était sur le coin de son bureau avant de la siroté tranquillement. Quelque instant plus tard ,quant toute l'agitation autour la nouvelle venue fut dissipé , Kyo examina ses troupes l'air mécontent.

"Et bah alors les gars , ont oublis la politesse ?! J'ai rien entendu , remercier Ran pour ce qu'elle vient de faire pour vous bande d'ingrat!"

Claironna il à ses hommes qui aussitôt se prostérnairent devant la petite blonde toujours allongé prononçant comme un seul homme:"MERCI RAN-SAMA!

"C'est bon romper , allez prendre vous cartier au premier et pas de chamaillerie."

OUI CHEF! répondirent en coeur les résistant avant de déplacer au premier leur matelas qui jonchait le sol. Quant il furent tous monté , Kyo pris sa chaise pour la pauser au chevet de la jeune fille et de s'assoir lourdement dessus.

"Sa va mieux?"

Demanda il alors qu'il repris une gorgé de sa boisson.

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Jeu 26 Aoû - 20:33

Je vis Kyo sourire et je le luis rendis; il me prit dans ses bras, j'en fus surprise. J'avais fait ça pour lui montrer ce dont j'étais capable … je ne pensais pas avoir une quelconque reconnaissance. Ca faisait plaisir … c'était si spontané et inattendu …

"C'est promis, bienvenue dans la résistance Ran."

Contre lui, je le sentis relever la tête, et l'entendis s'adresser à eux d'une manière, il faut le dire … qui ne me plaisait pas.

"Et alors, qu'est ce que vous fichez encore plantés la bande de larves?! Venez aider votre nouvelle camarade!"

Je les regardais tous arriver vers moi, criant « Oui chef ! » Alors Kyo était leur chef... C'était encore plus gratifiant. Mais je n'en demandais pas tant ..? Au contraire j'avais besoin de calme …

Je me trouvais ballottée de partout, je n'aimais pas ça. Qu'est-ce qui avait rendu ainsi mon contact avec les gens? Qu'ils me lâchent, qu'ils me lâchent …! J'allais faire une crise d'agoraphobie s'ils ne me lâchaient pas …!

Ils me posèrent enfin, m'allongèrent plutôt, alors que j'haletais, mais je me sentais un peu mieux. La deuxième étape serait qu'ils s'éloignent. Mais bon, il ne fallait pas en demander trop non plus … Laisseraient ils leur chef seul avec moi? Moi, si je devais commander quel groupe que ce soit, jamais je ne permettrais qu'on me laisse seule. Encore moins avec quelqu'un que je venais de rencontrer. Mais bon … Avec mon amnésie et mes problèmes tirant vers la narcolepsie, je n'aurai sans doute jamais une place importante.

On m'apporta à boire, à manger. Comme précédemment ça ne me disait rien. Je refusais gentiment; ils en avaient sans doute plus besoin que moi.


"Je reconnais que tu es forte, mais maintenant que tu fais partie de la famille, tu es sous mon commandement, et j'exige que tu te reposes. Tu n'es pas obligée de dormir, mais je t'interdis de te lever de cette banquette, c'est bien compris?"

Je ne dis rien. Plus tard.

"Et bah alors les gars, on oublie la politesse ?! J'ai rien entendu , remerciez Ran pour ce qu'elle vient de faire pour vous bande d'ingrats!"

Je vis alors les Résistants se prosterner devant moi, me remercier. Alors là pas d'accord.

- Ca va, leur dis-je en regardant ailleurs, gênée.

De nouveau Kyo leur donna un ordre; ils s'exécutèrent. Moi, j'avais fermé les yeux, et posa ma main sur les linges mouillés sur mon front. Cela faisait tellement de bien... J'avais mal.

Je retenais une grimace puis rouvris les yeux soudainement en entendant du bruit tout près de moi.


"Ca va mieux?"

Je lui souris.

- Tu exiges, tu exiges … Je fais ce que mon corps me dit de faire. Pour le moment il est d'accord avec toi, nous verrons dans une petite heure.

Aussi étrange que cela puisse paraître, je n'avais pas l'impression que c'était moi qui avais parlé. Il me semblait que je n'aurais pas désobéi à un ordre. J'aurais acquiescé … et obéit.

- Chef … La façon dont tu t'adresses à tes subordonnés … à mon avis, ne te vexe pas hein, mais ce n'est pas la bonne. Je veux dire, tu as de la chance qu'ils t'obéissent sans se rebeller.

Je me redressai tant bien que mal, le regardai dans les yeux, puis basculai de nouveau la tête en arrière, pour faire tenir les linges.

-Je comprends ton besoin de supériorité, ton envie de commandement, tu es jeune et fougueux, tu veux te faire respecter … mais ta jeunesse est une force comme une faiblesse car tu n'es pas forcément le plus sage; d'autres avec plus d'expérience essaieront peut-être de prendre ta place … Sois plus modéré.

Je me tus quelques secondes puis repris :

- Moi je dis ça … je dis rien.

Quelque chose me disait que, malheureusement, je ne ferais pas « partie de la famille » longtemps et que je me retrouverais vite loin … J'espérais les revoir, néanmoins, les aider encore. Pour cela il fallait lutter contre le sommeil … Enfin, je le supposais. Mais c'était compliqué.

*Parle...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Jeu 26 Aoû - 20:50

Kyo continuait d'observer sa nouvelle recrue qui visiblement n'avais ni fin ni soif , une chose qui le tracassait légèrement , après l'effort qu'elle avais fait tout à l'heure elle devait tout de même récupérer un peut tout de même!M'enfin il n'allais pas chercher plus loin pour le moment et se contenta de terminé sa bouteille et de la pauser à coté de la chaise.Ran prit alors la parole pour répondre à la question qu'avais pausé le jeune homme quelque seconde plus tôt.


-Tu exiges, tu exiges … Je fais ce que mon corps me dit de faire. Pour le moment il est d'accord avec toi, nous verrons dans une petite heure.


Un petit rictus d'amusement vint étiré les levres de Kyo , même couché à moitié dans les vapes , elle avait toujours autant de répondant, une qualité qui lui plaisait tout particulièrement. Soudain , Ran se releva péniblement ce qui provoqua une phrase reflex chez le jeune homme.

"Hey ne force pas trop !"

Bien qu'il semblais dure voire même vache , Kyo s'inquietait vraiment pour Ran ainsi que pour tout ses soldats . Il est vrais que ses méthode son plutôt radicale , mais que voulez vous , pour qu'un jeunot de 19 ans arrive à faire que toute une bande de combattant d'horizon et d'éthnie diferente s'entende , il fallait en imposer un minimum. C'est donc sans grande surprise que la remarque de la blondinette parvins au jeune homme qui se contenta de faire un demi sourire en fermant calmement les yeux.


-Chef … La façon dont tu t'adresses à tes subordonnés … à mon avis, ne te vexe pas hein, mais ce n'est pas la bonne. Je veux dire, tu as de la chance qu'ils t'obéissent sans se rebeller.
-Je comprends ton besoin de supériorité, ton envie de commandement, tu es jeune et fougueux, tu veux te faire respecter … mais ta jeunesse est une force comme une faiblesse car tu n'es pas forcément le plus sage; d'autres avec plus d'expérience essaieront peut-être de prendre ta place … Sois plus modéré.


"Je sais." Répondis calmement Kyo d'une voix etonnament plus douce qu'à l'accoutumé."Je suis parfaitement conscient que ma façon de leur parlé n'est pas des plus gentille , mais tu sait , en tant que leader je n'est pas le droit de me ramollir.Si je fait preuve de sentiment ,ils risque de perdre leur motivation au combat ou de déprimer , je doit constamment être sur le pied de guerre pour que eux le soit aussi. Cependant , sa ne veut pas dire que je ne l'est respecte pas , je les aimes tous et ils savent qu'il peuvent compter sur moi pour les protéger ,j'ai ma manière c'est tout..."

Il marqua un temps d'arrêt rouvrant les yeux calment , s'accordant un petit instant de répit .

"De plus , chaque résistant que tu à vue est issus d'un milieux ou d'une race differente. Les tension sont donc fréquente en je doit donc être ferme pour maintenir l'esprit d'équipe . Nous somme tous une famille , nous vivons avec des haut et des bas et ils savent que c'est ma façon de leur donné du punch , être chef n'est pas si simple tu sait!'

Il avais levé les yeux au ciel tout en disant ses mots , il était un tout autre homme depuis que ses compagnon avais regagné leur nouvelle chambre , bien qu'il ne sourisse toujours aussi peut , il était visiblement plus pausé et doux que tout à l'heur , c'était enfin le moment pour lui de relacher la pression quelques instant avant de commencer une nouvelle journée de mission , d'entrainement et de risque où à chaque instant la mort pouvais être au rendez vous.

Il reposa sont regard vers Ran en prenant une petite moue boudeuse comme un gamin à qui ont aurais refusé une glace.

"Et puis , tu dit que je suis jeune , mais je te ferais quant même remarquer que je suis plus vieux que toit!"


[d'abord XD
EDIT Kensa': désolé mais ça m'a brûlé les yeux la... "toit" avec un "t" c'est la toit de ta maison... Un peu d'effort quand même ! TT... Gomene...]

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Ven 27 Aoû - 19:36

"Hey ne force pas trop !"

Je claquais ma langue sur mon palais, pas pour me localiser, mais pour montrer mon agacement. Non mais oh ! Que lui avais-je dit quelques minutes auparavant!? Je tins tout de même mon discours.

"Je sais."

J'ouvris les yeux brusquement. Etait-ce vraiment lui qui parlait comme cela? Je m'attendais plutôt à quelque chose du genre … « C'est mon problème! » ou bien « Tu n'as pas de conseils à me donner! » … Mais il semblait si compréhensif … Il avait fermé les yeux et moi je le scrutais, cherchant à percer son âme : il avait l'air d'un enfant perdu. J'en souris, attendrie.

"Je suis parfaitement conscient que ma façon de leur parler n'est pas des plus gentille, mais tu sais, en tant que leader je n'ai pas le droit de me ramollir. Si je fais preuve de sentiment, ils risque de perdre leur motivation au combat ou de déprimer, je dois constamment être sur le pied de guerre pour qu'eux le soient aussi. Cependant, ça ne veut pas dire que je ne les respecte pas , je les aime tous et ils savent qu'il peuvent compter sur moi pour les protéger, j'ai ma manière c'est tout... De plus, chaque résistant que tu as vu est issu d'un milieu ou d'une race différente. Les tensions sont donc fréquentes et je dois donc être ferme pour maintenir l'esprit d'équipe. Nous sommes tous une famille, nous vivons avec des hauts et des bas et ils savent que c'est ma façon de leur donner du punch, être chef n'est pas si simple tu sais!'

Il avait rouvert les yeux mais je n'avais pas détourné les miens, au contraire; dans son regard il y avait quelque chose … Mais quoi …?

"Et puis, tu dis que je suis jeune, mais je te ferai quand même remarquer que je suis plus vieux que toi!"

Je souris et tendis le bras vers sa joue, que j'effleurai du bout des doigts. Il était tellement mignon à ce moment là !

-Sachant que je ne sais même pas quel âge j'ai … Je dirais simplement que tu as raison. Mais c'est discutable.

Je laissai retomber mon bras sur la banquette et respirai profondément.

-Je n'ai aucun problème avec tes injonctions. La question que je me pose, c'est … Est-ce que tu traiterais de larve quelqu'un de ta famille? Réfléchis-y …

Je me tus. Et je crus alors voir de nouveau quelque chose dans ses yeux.

Qui était ce chef, exactement? Il semblait destresser un peu, pour autant, je ne savais rien de lui … Et comment lui demander? Il me faisait peut être confiance, mais pas au point de se livrer à moi … Je tendis de nouveau la main pour prendre la sienne. Si je ne l'avais pas fait, et même en le faisant … j'allais sans doute m'en prendre plein la gueule.


[Excuse moi c'est peu ...]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Sam 28 Aoû - 4:46

Kyo était toujours perdu dans ses pensé au moment où avais rouvert les yeux , l'image de ses compagnons ainsi que celle de Yuka envahissait ses pensées . Toutes ces pensée amenèrent bien vite un flot de questions auquel il ne trouva malheureusement aucun réponse: Yuka allais elle bien? Si oui l'attendait elle encore? Ces co-équipiers lui faisait il toujours confiance? Arriverais il à les faire sortir d'ici comme il leur avais promis? Il n'en savait absolument rien . Oui , comme souvent à ce moment , le doute prenait place dans l'esprit pourtant si assuré en apparence du jeune homme , une situation que le mettait totalement hors de la réalité.

Il fût soudain sortit de cet état par un doux frisson sur sa joue , et il failli sauter au plafond de surprise lorsqu'il découvris que c'était Ran qui lui caressait la joue.

*Que..que est ce qui m'arrive , pourquoi n'ai je pas...?*

Pendant l'espace d'une seconde , le teint pâle du jeune homme pris une teinte légèrement rosé, qui redevint normal d'est que les doigt de Ran retrouvèrent leur place initiale , à savoir sur la banquette.


-Je n'ai aucun problème avec tes injonctions. La question que je me pose, c'est … Est-ce que tu traiterais de larve quelqu'un de ta famille? Réfléchis-y …


Elle n'avais pas tort , c'est vrais que Kyo y était allé un peut fort , mais d'un autre cotés , la situation l'éxigeait , et ses hommes semblais l'avoir compris vue qu'aucun d'entre eux ne semblais avoir mal pris le stimuli que leur chef leur avais envoyait . Et puis , un leader n'as pas besoin de se justifier,c'est pourtant ce qu'il fit au prêt de la petite blonde qui avais pausé sa main sur la sienne , produisant le même effet que pour sa joue.

"Je, je sais que c'était un peut fort , mais tu avais l'air vraiment mal en point , et sur le coup de le fait qu'il n'est pas bougés ma énervé , car je ne laisse jamais personne de blesser ou de malade deriere. Alors j'ai voulu les reveiller un peut."

*Non mais qu'est ce qui ce passe , pourquoi je me justifie comme sa?!*

Ce que cette petite blonde arrivais à faire dire à Kyo l'effrayait un peut , utilisait elle ses pouvoirs sur lui.? Si c'était le cas, elle n'aurais sans doute aucun mal à faire de lui sa marionnette , une perspective qui fit frissonner le jeune homme.

'Bien ." Commença il en s'éclaircissant la voix comme si de rien n'était ."je vais me reposer un peut , essaie quant même de récupérer un peut , ta premiere mission est demain."

Sur ces mots , il tira à nouveau sa chaise pour la rangé contre sont bureau avant de si installer . Là , il fit basculer la chaise en arriere , prenant appuie contre le mur dos à lui avais de fermer les yeux. Cependant , une question flottait toujours dans sa tête , une question à la quel il voulais un avis exterieur.

"Dit ... Tu t'est jamais demandé si y'avais pas quelqu'un qui t'attendais de l'autre cotés de la bulle?"


[pas d'souci ^^]

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Sam 28 Aoû - 8:50

"Je, je sais que c'était un peu fort, mais tu avais l'air vraiment mal en point, et sur le coup le fait qu'ils n'aient pas bougé m'a énervé , car je ne laisse jamais personne de blesser ou de malade derrière. Alors j'ai voulu les réveiller un peu."

Je souris. « Derrière », « derrière » … C'est pas comme si on avait été au front. J'étais avec eux, pas « derrière ». Enfin bon, je n'allais pas m'amuser à contredire tout ce qu'il disait. De plus il n'avait pas été méchant comme j'avais pensé qu'il aurait pu l'être … Je veux dire, ce que j'avais dit pouvait être blessant …

"Bien, je vais me reposer un peu, essaie quand même de récupérer un peu, ta première mission est demain."

Je levais les yeux vers lui alors qu'il se levait tout court. Ma première mission … Que dira-t'il lorsqu'il se rendra compte de mon absence? Penserait-t'il que je l'avais trahi, que je m'étais servie de lui …? Mes yeux se perdirent dans le vide tandis que tout mon visage prenait une expression de tristesse. D'avance … Pardon … Kyo …

Je me rallongeai sur la banquette et m'y roulai en boule. Mes cheveux et ma main cachaient mon visage, quelques larmes coulèrent silencieusement sur ma joue. S'endormir quelque part... En sachant que ce n'est pas là que l'on se réveillera le matin … C'était quelque chose d'ignoble … Ca donnait envie de ne pas dormir … Mais je ne pouvais pas m'en passer ce soir … J'avais trop mal, j'avais trop dépensé d'énergie … Alors pardon … Pardon, et j'espère que nous nous reverrons … Et que lorsque je reviendrai tu ne m'en voudras pas …


"Dis ... Tu t'es jamais demandé si y'avait pas quelqu'un qui t'attendait de l'autre coté de la bulle?"

Ma tête se leva à demie. Il ne me parlerait pas s'il savait, non …? Je pris une profonde inspiration, pour reprendre l'air assuré que j'avais quelques secondes, mais c'est sans grande conviction que je repris la parole :

-Peut-être une fois. Mais … mon amnésie … Je veux dire … vivre ici sans savoir s'il y a quelqu'un qui m'attend dehors … C'est plus facile.

Je me tus quelques secondes. S'il demandait cela … C'est que lui … Il y avait quelqu'un … Je fronçai les sourcils. Pour comprendre … Il me fallait déjà … m'ouvrir. Je passai un rapide coup de main sur mes yeux pour en sécher les larmes, puis m'étendis; ainsi, j'étais plus apte à recevoir les ondes qu'il m'envoyait. C'était étrange … Mais ça … les ondes … esprits … J'y croyais … Je ne savais pas vraiment pourquoi …

Cette question avait un sens … Alors qui l'attendait …? Je fermai les yeux, déglutis et essayai de me concentrer sur ce qu'il dégageait. Je sentais du doute. Une légère peur. Chef … Ca va aller, ne t'inquiète pas … tu réussiras tout ce que tu entreprendras … Ne t'inquiète pas … Ne t'inquiète pas …


~~~

L'atmosphère était devenue plus calme, chassant les doutes de Kyo. Ayant tout fait pour que son chef se calme, la jeune fille avait elle aussi cédé à son pouvoir, ainsi, ayant oublié ses tourments, elle s'était endormie.

Une ou deux heures plus tard, Suzuran Omamori ouvrit les yeux, sans pour autant voir quoi que ce soit.


-clac- -clac- -clac-

Elle se dirigea vers la porte, sûre d'elle, passa devant le Résistant de garde et, toujours en s'aidant de l'écholocation, s'éloigna de l'immeuble. La barrière invisible qu'elle avait créée grâce à ses pouvoirs au niveau de l'immeuble empêchait quiconque de la suivre.

-clac-

Suzuran ne fut plus qu'un point qui disparut dans une ruelle sombre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.1fr1.net
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   Sam 28 Aoû - 15:47

~Quelques heures plus tard~

Le soleil s'était levé depuis quelques temps déjà, ses fin rayon passèrent à travers les fenêtres sans vitres du Q.G de la résistance , tirant lentement Kyo de son sommeil.Ses yeux d'argent s'ouvrirent lentement, encore ankylosé par la nuit qu'il venait de passer. Jamais de toute sa vie il n'avais si bien dormis , il n'en revenait pas lui même , ce pourrait il que se soit l'oeuvre de Ran?
Justement , alors qu'il remettait sa chaise sur ses quatre pieds , un de ses homme déboula en trombe dans son bureau l'air totalement décrépit.

"Chef Chef,c'est Ran-sama , elle n'est plus là!"

"Comment ?! Tu en est sûre?!"

Demanda Kyo à présent parfaitement réveillé se relevant d'un coup.

"Nous l'avons cherchée partout dans et autour du Q.G , mais elle n'est nul part!"

Déclara le résistant droit comme un I .

Le regard de Kyo vint machinalement se poser sur la banquette où elle était allongé à peine quelques heurs au par avant , et il constata estomaqué qu'elle n'était effectivement plus là . Seul les linges encore humide quelle avais sur le front était la preuve quelle avais passé une partie de la nuit ici.Le jeune homme poussa alors un profond soupir avant de se retourné vers son subordonné qui assurément attendait une réponse de sa part.

"Ce n'est pas grave , faite vos manoeuvres habituel et ne prenez pas trop de risque , je m'occuperais de la reconnaissance aujourd'huis."

"Bien chef!"

Repondis le résistant au garde à vous. Kyo quant à lui se leva de son bureau avant de passé l'embrasure de la porte d'entré avant de marquer une courte pause.

"Au fait , désolé pour hier j'etait à cran."

Souffla il avant de passé la porte du Q.G sans dire un mot laissant son subalterne sur le carreau avant de partir pour sa traditionnelle ronde de reconnaissance.


*J'espere que tu va bien ... Ran...*

~fin~

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au claire de lune (pv Suzuran) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Torment Town :: Le centre ville :: Ruelles-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit