AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Le forum reprend du service !
Nous aurons bien besoin de vous pour le faire tourner à nouveau.

Un évent est en cours de préparation. Si je vous dis "magie" ...?

Un recensement est en cours pour les anciens :
ici

Partagez | 
 

 Temps figé [pv : Kyo Mizutsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matteo Gardenia
Habitant


avatar

Habitant

Messages : 31
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 30
Localisation : Dans une ville sombre et sinistre, où seule la folie de certains entraîne le malheur des autres...
MessageSujet: Temps figé [pv : Kyo Mizutsuki]   Mar 7 Sep - 20:58

  • Pour la première fois depuis son arrivée, le ciel avait décidé d’offrir aux habitants de cette ville une pluie diluvienne. Ces gros nuages noirs dans le ciel avaient fini par se délester de toute l’eau qu’ils contenaient et qu’ils laissaient à présent retomber lourdement dans les rues de la ville. Celles-ci vu leur état se retrouvaient rapidement boueuse et s’y déplacer était devenue une chose fortement difficile. Après plusieurs chutes et après avoir perdu une chaussure restée enfoncée sous une couche de boue, Matteo s’était décidé à trouver un endroit où s’arrêter et attendre que ce déluge passe son chemin. Vu le lieu où il se trouvait, son choix se porta sur le bâtiment qui semblait en meilleur état. S’y dirigeant avec peine, il fut surpris une fois à l’intérieur qu’il s’agissait en faite d’une ancienne bibliothèque municipale. Et il était d’autant plus surpris de voir qu’elle semblait bien conservée en comparaison des autres structures de la ville. En tout cas Matteo allait pouvoir trouver à l’intérieur de celle-ci de quoi se faire sentir un peu mieux, il chercha alors un coin pour le moins confortable et trouva un fauteuil poussiéreux dont une partie avait été grignotée par des rongeurs, des rats sans aucun doute. Mais malgré tout il semblait encore assez confortable et pouvait visiblement supporter le poids de notre jeune homme. Mais notre amie ne s’installa pas tout de suite dedans, maintenant qu’il était sorti de cette pluie, il était complètement frigorifié et trempé, il fallait qu’il trouve de quoi se réchauffer.

    Il pensa alors tout de suite à faire un feu, il avait après tout déjà le combustible à disposition, il ne lui restait plus qu’à trouver de quoi provoquer l’étincelle qui pourrait générer un feu. Après avoir agencé quelques vieux bouquins déjà la proie des rongeurs, Matteo se mit en quête. Mais trouver quelque chose comme çà n’était guère facile, voir même impossible. Il pensa alors à utiliser des cailloux pour faire des étincelles, mais il ne savait pas lesquels utiliser et de plus ceux-ci étaient pour la plupart humides et trempés et donc non approprié à satisfaire les désirs de Matteo. Mais finalement la chose sourit à Matteo en fouillant dans un tiroir du bureau de la bibliothécaire, notre ami trouva un briquet, celui-ci était presque vide mais devrait néanmoins suffire à déclencher un feu. Retournant près de son vieux fauteuil, il rassembla encore une fois les vieux bouquins qu’il avait été choisir et y mit le feu non sans quelques difficultés. Quand celui-ci fut bien pris, il ôta le haut de ses vêtements et les disposa à côté de la douce source de chaleur. Il rapprocha ensuite le fauteuil de celle-ci et s’y installa dedans. C’était là bien, depuis fort longtemps, qu’il était installé si confortablement. Mais est-ce que ce moment de répit allaient durer éternellement, çà Matteo en doutait mais sur le moment il en profitait un maximum. Cette sensation de douce chaleur était telle qu’elle lui faisait oublier temporairement sa faim qui ne manquerait pas de se rappeler à l’ordre du jour plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nekoservant.bbactif.com/forum.htm
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Temps figé [pv : Kyo Mizutsuki]   Jeu 9 Sep - 19:08

Il faisait un temps de chien se jour là , la pluie battante deferlait sur la Torment Town , transformant les allée en bourbier , et les places en véritable marécages.Kyo avais justement choisit ce temps peut engageant pour faire un tour dans l'ancienne bibliothèque qui parais il , renfermait des information sur les deux sorcière qu'était les Créatrices.Bien entendus ,il ne sagissait probablement que de simple rumeur , mais toute information était bonne à prendre pour la résistance , après tout comme dit un vieux dicton:"C'est en connaissant son ennemie que l'ont provoque sa jute".Après une progression des plus pénible même pour lui , il parvint enfin au porte de l'édifice qui semblais encore à peut prêt tenir debout au moins il serrais au sec songea il en poussant les lourde porte de la bibliothèque.A peine eu il franchis le seuil qu'une horrible odeur de moisi emplis ses narines . Cella s'annoncais plutôt mal , vue les effluves atroce qui s'échappait de la pièce , pas un seul livre ne devais être en état d'être lut. Néanmoins , après c'être donné tant de mal pour être arrivé jusqu'ici ,autant aller jeter un coups d'oeil qui sait.

*Qui ne tante rien n'as rien...*

La porte se referma dans le dos du jeune homme , comme si un esprit malin l'enfermait dans ses lieu où le temps semblais s'être arrêté. Kyo tira un bâton fluorescend de son manteau qu'il avais trouvé dans une ancienne caserne de pompier , il le craqua et aussitôt une faible lumière vert-âtre s'en échappa.Notre cher résistant se mit donc à arpenter les interminables allées toute remplis de livres en tout genre lesquels était parsemé de toile d'araignée signe que personne ne les avais lut depuis belle lurette.Chacun des pas de ses lourde bottes faisait craquer le plancher qui semblais prêt à s'enffondré à la moindre pression superflue , aussi il avanças avec précaution jusqu'à ce qu'il tombe sur les registre de la bibliothèque. L'enorme livre contenait tout les nom des livres et des personnes qui les avais emprunté depuis l'ouverture du centre , bien que la plupart des pages était en lambeaux ,ont pouvais lire le nom d'un livre traitant des science occultes ainsi que deux prénom partiellement éffacer.

"Saya et Suzu.."

Si le second morceau de prénom n'évoquait rien à Kyo , le premier lui rappela immédiatement l'image de la jeune fille aux cheveux noir qu'il avais rencontré dans la forêt quelques temps plus tôt. Cette rencontre s'était d'ailleurs soldé par la mort de ses hommes ainsi qu'un guet appant tendu par des hanteurs qui avais réussis à le mette hors service quelques temps.A son reveil il avais trouvé une lettre lui disant de se rendre en echange de sa liberté. Kyo avais donc espionné un bastion hanteur mais il n'avais vue nul part la petite brune. Il en avais donc conclue qu'il était arrivé trop tard.

*Impossible , elle n'aurait pas put faire une tel chose , et puis si sa se trouve , c'est une autre Saya qui à pris ce livre.*
Conclus Kyo alors qu'il refléchissait à qui pouvais bien être la seconde personne , cette Suzu... Il devrais enquêté sur elle , car il avais l'intime conviction que ces deux jeune filles était plus que de simple adolescente curieuse de découvrir des pratiques interdites , et d'après le registre , ce livre semblais lui aussi avoir un rôle important dans cette histoire.Accaparé par ses pensées , Kyo n'entendis pas les lourdes portes s'ouvrirent à nouveau , ni même se refermer d'ailleurs. En revanche , il distingua parfaitement l'odeur forte qui lui montait à présent au nez , sa sentait le brûler!

* Du feu , quelqu'un serrais il entré sans que je m'en rende compte?!*

S'enquit le jeune homme et se retournant vivement vers la source de cette odeur. Il avança à pas de loups , masquant au possible le bruit de ses bottes sur le plancher pour finir par se caché prêt d'une des étagères. Sa mains vint soudainement se crisper sur l'un de ses revolver lorsqu'il vit une silhouette assise dans un canapé miteux devant un petit feu constitué de vieux bouquin. Mais elle se détendis bien vite lorsque les flammes montairent un peut plus et découvrir un jeune homme qui devait avoir environ le même age que lui. A en juger par sa dégaine , il avais tout l'air d'être l'un des quelques humains qui comme lui avais était happé par la bulle de la Torment Town , s'en doute avais il trouvé refuge dans cette bibliothèque ne sachant où aller.
Kyo sortit alors de l'ombre , relâchant totalement sa prise sur son arme et se dirigea vers l'inconnue.

"Salut."Commença il simplement,"Tu fait partie des habitants ?"

La question était certe un peut froide et simple , mais dans doute , Kyo preferais se méfié. En effet , il savait à quel point les laquait des sorcière pouvait être fourbe et vicieux , aussi voulais il s'assurer de l'identité du jeune homme face à lui afin de savoir l'attitude à adopter.


[Et voila désolé pour l'attente mais avec les cour j'ai eu un peut de mal à trouvé temps , j'espere que sa te convient^^]

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Gardenia
Habitant


avatar

Habitant

Messages : 31
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 30
Localisation : Dans une ville sombre et sinistre, où seule la folie de certains entraîne le malheur des autres...
MessageSujet: Re: Temps figé [pv : Kyo Mizutsuki]   Jeu 9 Sep - 19:47

  • Dès lors qu’il s’était installé dans son fauteuil, il avait semblé à Matteo d’entendre du bruit provenant d’un autre recoin de la bibliothèque. Mais il avait assimilé cela à des rongeurs, et dès lors il ne s’était pas inquiété plus que cela. Il ne faisait plus que contempler son feu dont les flammes exécutaient devant lui une danse étrange et envoutante. Celles-ci se reflétaient dans les yeux dorés de notre jeune homme, qui semblait avoir trouvé là une petite source de plaisir, qu’il pouvait considérer comme la première depuis son arrivée. Enfin pas tout à fait sa rencontre avec Xyphora quelques jours plutôt lui avait été profitable aussi, beaucoup plus qu’il ne pouvait l’imaginer. Mais alors qu’il remémorait ses souvenirs, les bruits se firent plus forts au point de lui faire détourner la tête de son feu de camp. Ce fut alors qu’il vit quelqu’un sortir de l’ombre de sa cachette et s’avançait devant lui. Celui-ci le salua et lui demanda s’il faisait parti des habitants. Encore cette question, il était logique pourtant que toute personne se retrouvant dans cette ville devienne un habitant de celle-ci, mais ^peut-être que tout comme Xyphora, il faisait une distinction entre Habitants, Hanteurs et Tourmenteurs, ou encore Résistants. Tant de choses encore nouvelles pour Matteo, qu’il avait cependant bien assimilées. Mais quoi qu’il en soit, la manière dont ce jeune homme s’était adressé à lui le faisait se méfier de sa personne, si bien que d’un regard il envoya un fragment de son âme dans le corps de ce garçon. Celui-ci allait interagir avec son esprit sans qu’il s’en rende compte, Matteo allait pouvoir savoir ses arrières pensées s’il en avait.

    « Salut, oui j’en fais partie. »

    Ben oui, jusqu’à ce jour il n’avait pas encore réussi à quitter cette ville, il était donc toujours contre son gré un habitant de celle-ci. A présent restait à savoir qui était cette personne qui lui parlait. Un Habitant comme lui, c’était fort probable, un Résistant, pourquoi pas, un Tourmenteur était possible aussi, par contre il doutait fort qu’il soit un Hanteur. Et ce pour la simple raison que s’il devait le comparer à ceux qu’il avait déjà rencontré, que s’il avait vraiment été un Hanteur, il n’aurait pas perdu son temps à entamer une discussion et l’aurait tout simplement et fourbement attaqué par surprise. Se concentrant un peu sur le fragment d’âme qu’il lui avait envoyé, Matteo put avoir accès aux souvenirs récents du jeune garçon mais ceux-ci restaient encore flous pour lui, preuve que de ce côté-là, il ne maîtrisait pas encore totalement son pouvoir. Il parvint néanmoins à comprendre qu’il était venu dans cette bibliothèque en espérant y trouver des renseignements, mais sur quoi il n’arrivait pas à en savoir d’avantage pour le moment.

    « Tu es ? »

    Il était peut-être impoli de sa part de lui demander de se présenter alors que lui ne s’était pas encore donné la peine de le faire, mais cela réflétait un peu la méfiance dont il faisait preuve face aux inconnus qu’il rencontrait dans cette ville. Durant tout le temps qu’il avait vécu dans cette ville, il n’avait rencontré que deux personnes à qui il pouvait accorder sa confiance, et encore rien ne lui garantissait qu’elles ne la trahiraient pas. Après tout dans ce monde, la plupart de nos certitudes étaient vite mises en doutes. En effet car ce monde ne semblait obéir qu’à ses propres règles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nekoservant.bbactif.com/forum.htm
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Temps figé [pv : Kyo Mizutsuki]   Jeu 23 Sep - 9:15

Soudain , le jeune inconnue jeta un regard à Kyo mais ce n'etait pas un regard ordinaire. Puisque à peine eu il posé les yeux sur le jeune homme que celui-ci eu une étrange sensation , la sensation d'avoir reçus comme un projectile invisible. La sensation se fit de plus en plus présente jusqu'à le faire légèrement vaciller.

*Qu-Que est ce qui m'arrive?!*

Il s'était appuyé contre l'une des nombreuse etagéres que renfermais cette immense bibliothèque , sa vision s'était troublé quelques instant pour finalement redevenir normal et retrouver ce garçon assis dans son fauteuil qui semblais observer Kyo. Le chef de la résistance se mit à re-détailler son interlocuteur comme s'il avais soudainement changé , une expression de méfiance se lut quelques instant sur son visage , puis disparu aussitôt qu'il se souvint qu'il était l'un des habitant.Cependant ,il pouvais aussi très bien s'agir d'un tourmenteur , les hanteur était beaucoup trop stupide et grégaire pour employer un tel stratagème et qui plus est attaquer seul.

*Si c'est un tourmenteur , la partie ne serrais pas facile.Avec toute ces etagéres et ses coins d'ombres , il n'aura aucun mal à ce caché et je pourrais pas le viser avec précision avec mes revolver.*

Le regard de Kyo se pausa alors sur sa main droite couverte de bandes.

*Et si je décide de tout détruire avec ma lame sa risque de me prendre trop de temps et je dépasserais les trois minutes , ma seul chances serrais de l'obligé à ce cantonner à un espace clos. Mais comment faire dans une si grande pièce?!*

Il avais à peine entre-aperçus cet étrange jeune homme que Kyo cogitait déjà sur une stratégie de combat dans le cas où cet inconnue soit un de ces satané laquait des créatrices. Paranoiaque? Pas tant que sa. Ce genre de scénario lui était déjà arrivé à mainte reprise , et pour cause de nombreuses cicatrices lui avais appris à se méfier de se genre de types.

*Bon, il n'as pas l'air bien dangereux, je vais essayé dans savoir plus et ensuite j'aviserais.*

Conclu il avais de s'asseoir lentement prêt du feu faisant mine de se réchauffé alors que son partenaire venais de lui pauser une question .

« Tu es ? »

C'est vrais qu'il ne s'était pas présenté. Là encore , la prudence était de mise , en effet s'il lui révéllais d'amblé qui il était et ce qu'il faisait il pourrais se mètre non seulement en danger , mais aussi et surtout toute la résistance. L'image de Ran et de ses hommes se pausa un instant dans son esprit , puis il finis par répondre presque au tac au tac.

"Je m'appelle Kyo , et toi, tu est là depuis longtemps?"

Il enchaina avec une question d'apparence banale ,un moyen pour lui de juger à ses expression faciales ou à son ton s'il mentait ou non , certe ce petit tour ne pesait pas bien lourd face aux éventuel pouvoir que ce garçon possédait , mais c'était pour le moment son seul moyen de se faire une idées sur le personnage qu'il avais en face de lui.



[voila sorry pour l'attente je sais pas exactement quant je pourrais poster la prchaine réponse mais d'est que j'ai le net je m'y attelle^^]

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Gardenia
Habitant


avatar

Habitant

Messages : 31
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 30
Localisation : Dans une ville sombre et sinistre, où seule la folie de certains entraîne le malheur des autres...
MessageSujet: Re: Temps figé [pv : Kyo Mizutsuki]   Jeu 23 Sep - 15:45

  • Si Matteo ne savait pas encore pleinement accéder aux souvenirs des personnes qu’il possédait, il en était tout autrement des pensées de ces personnes. Et donc ce que pensait à présent ce jeune homme, Matteo n’avait aucune difficulté à l’entendre grâce à sa parcelle d’âme qui continuait de rester silencieuse dans le corps et l’esprit de Kyo. Bien qu’il n’en montrait rien, Matteo était surpris qu’il ressente une certaine gêne, c’était la première personne qui semblait dérangée par l’un de ses fragments d’âme. D’habitude les gens ne se rendaient compte de la présence de ce fragment que lorsque celui-ci s’adressait à eux par le biais de la pensée. D’après ce qu’il put entendre de ses pensées, celui-ci n’était visiblement pas un Tourmenteur non plus, ses pensées avouaient qu’il semblait être un simple habitant, qui demeurait assez dangereux. En effet contrairement à lui, Matteo n’avait pour arme que son pouvoir et ses pieds, de quoi pouvoir tenir tête à deux révolvers mais les risques qu’il se retrouve blessé ou que l’affrontement attire quelques Hanteurs était trop grand. Il allait devoir faire attention à ce qu’il dirait afin de ne pas susciter chez ce jeune garçon de l’agressivité. Kyo finit par se présenter à Matteo en lui disant simplement son nom, sans entrer plus dans les détails, il retourna ensuite la question à Matteo, tout en lui demandant en plus s’il était là depuis longtemps. Jugeant qu’il parlait de son arrivée en ville et non de son arrivée dans cette bibliothèque, Matteo lui répondit.

    « Je m’appelle Matteo, et je n’ai plus idée de combien de temps je suis ici. »

    En effet, si au début Matteo avait compté les jours, il avait vite fini par s’en lasser et à les oublier. Dans cette ville le temps semblait figé, chaque jour avait son propre lot de danger mais se ressemblait néanmoins. Au fond de lui Matteo souhaitait mieux comprendre ce monde, connaître les fondements de celui-ci l’intéressait plus que tout à présent depuis sa rencontre avec Xyphora. Il espérait d’ailleurs que celle-ci le recontacterait tôt ou tard pour lui annoncer qu’elle avait réussi à lui arranger une rencontre avec la créatrice nommée Suzuran. Ses ambitions semblaient être dirigées au-delà des simples habitants de cette ville, mais quoi qu’il en soit Matteo venait à présent à penser que Kyo faisait parti de la résistance, car il était bien armé et semblait également bien se porter. En apprendre plus sur lui n’allait donc pas lui être totalement inutile, bien que ce ne soit pas quelque chose de primordial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nekoservant.bbactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Temps figé [pv : Kyo Mizutsuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Temps figé [pv : Kyo Mizutsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Torment Town :: Le centre ville :: Bibliothèque-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com